Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 août 2011 3 24 /08 /août /2011 08:46

260609_R_K_B_by_Stephanie--Hofschlaeger_pixelio.de.jpgC'est un vieux tag qui a pas mal circulé ces temps-ci. On ne m'a pas taggée, mais tant mieux pis vous saurez quand même sept choses sur ma petite personne...

 

1. J'ai été interne à l'âge de 8 ans. J'ai fait mon CM1 et mon CM2 dans un internat privé. C'est jeune, oui, mais ce n'était pas une punition. C'est juste que l'école de mon village n'était pas géniale et que mes parents voulaient me donner le meilleur. Ce n'était pas facile. C'était même hyper dur comme éxpérience. J'ai pleuré pendant toute la première année, le lundi matin en arrivant en classe. Mais ça a été hyper formateur, j'ai appris à me débrouiller seule très tôt et j'ai finalement beaucoup aimé passer toute la journée, du soir au matin, avec mes copines. Par contre, je suis contente de savoir d'ores et déjà que je n'aurai pas à prendre un telle décision pour mes enfants... ouf.

 

2. J'ai une tache dans l'oeil gauche...en fait, mes yeux sont bleus, mais j'ai une petite tache mordorée dans un des deux. Une marque de fabrique...

 

3. D'ailleurs, en parlant de côté gauche, en ce moment, j'ai tout un tas de petits tracas de santé (pas graves) qui bizarrement sont tous localisés du côté gauche de mon corps. J'ai des molluscums (googlisez, vous verrez comme c'est sexy) sur le visage du côté gauche, j'ai eu une grosse inflammation de l'oeil gauche, une dent cassés à gauche, une luxation de la mâchoire à gauche, une douleur à l'épaule gauche, une sciatique en bas du dos à gauche... J'ai même le coeur à gauche...c'est grave docteur? (!)

 

4. Je suis à la fois très indécise et extrêmement déterminée. L'un ne va pas sans l'autre selon moi et ce sont deux facettes de ma personnalité liées comme les deux faces d'une même pièce de monnaie. En fait, j'ai toujours du mal à me décider, même pour les choses très simples du quotidien. Quand mon chéri me demande "Tu veux un yaourt ou un fruit en dessert?", je suis capable de répondre "je ne sais pas" et ça l'énerve. Pourtant, je ne sais vraiment pas. Il me faut du temps, peser le pour et le contre, envisager tous les cas de figure, avant d'arrêter enfin mon choix ! Et quand je l'ai arrêté, je suis ma voie de façon très déterminée. Bon, pour le dessert, on s'en fiche un peu, mais pour tous les choix un peu lourds de conséquence que j'ai à faire dans ma vie, j'ai une volonté de fer pour les mener à bien.

 

5. Je ne bois pas d'alcool (sauf du champagne !), je ne fume pas, je ne bois pas de café. Je suis quelqu'un d'hyper ennuyeux en société, somme toute ! Mais avec une bonne hygiène de vie...(si j'ai quand même un vice: mon addiction aux bonbons Haribo!)

 

6. Je parle (un peu ) polonais. J'ai suivi des cours pendant quelques années et j'ai atteint un petit niveau B1 (pour ceux à qui ça parle, le CECRL !). Je suis allée plusieurs fois en Pologne, je peux me débrouiller dna sle pays et suivre une petite conversation, mais pas tès longue...mais bon, c'est tellement dur le polonais que c'est une vraie performance d'arriver au niveau B1 dans cette langue !

 

7. Je suis passée à la télé, à l'émission les Maternelles il y a un an environ. Peut-être m'y avez-vous vue. C'était une émisison sur un sujet ô combien fondamental dans la vie d'une maman, j'ai nommé: l'apprentissage de la propreté. J'ai donc parlé pipi-caca pendant une heure et prié très fort pour que mes élèves ne soient pas devant la télé à cette heure matinale. Raté.

 

Photo: Stephanie Hofschlaeger  / pixelio.de

Repost 0
9 août 2011 2 09 /08 /août /2011 20:38

07 juillet

13° : température extérieure vs. 13° : température du rosé

Pâté de campagne vs Pâtés de sable

                 Moule à gaufres vs Moules frites en terrasse

Veste polaire vs Crème solaire

Essuie-glace vs Glace à l’eau

Parapluie vs Parasol

Jeux de société vs Jeux de plage

Coup de blues vs Coup de soleil

Tartine de munster vs Tartine de Biafine

Bouillante, l’eau de la tisane vs bouillant, le sable sous nos pieds

Biches & faons vs Beach & fun


Et au final? Quel séjour était le plus réussi? Les deux, bien sûr ! C'est peut-être nunuche à dire, mais du moment que j'ai mes trois trésors avec moi et qu'il y a deux-trois rayons de soleil pour pouvoir aller sauter dans les flaques et donner à manger aux canards, je suis heureuse... J'ai la chance de pouvoir partir à la fois à la mer et à la montagne, alors je ne vais pas faire la fine bouche !


Repost 0
7 août 2011 7 07 /08 /août /2011 14:17

DSCN3048.JPGMe revoilà. Je suis partie 10 jours, puis revenue 2 jours, puis repartie 7 jours et me voilà de retour sur Terre et sur Blogosphère, avec des étoiles plein les yeux.


C’étaient nos premières vacances à quatre. Nos premières vacances de « vraie » famille : Papa, Maman, Louloute, Loulou (manquait plus que le chat…mais ça risque pas, vu que je suis chaphobe). Quelques jours chez les divers grands-parents dans l’Est de la France, puis une semaine dans un chalet vosgien où nous avons vu pousser des arcs-en-ciel à nos pieds, dans notre jardin, d’un flanc de montagne à l’autre, et ce à plusieurs reprises au cours de la semaine. De magnifiques arcs-en-ciel, des qui font un arc complet, des doubles, d’une intensité incroyable, où l’on distinguait parfaitement toutes les couleurs  (y compris le fameux « indigo » qui m’intriguait tant quand j’étais petite parce que je ne savais pas à quoi il correspondait). Vous allez me dire : qui dit « arcs-en-ciel », dit « pluie »…(et un peu « soleil » aussi, mais un tout petit peu) eh oui, malheureusement, il a plu tout le temps sur notre beau chalet et nous avons même fait une raclette le 17 juillet. Record battu : ma précédente raclette d’été avait été commise un 15 août. Dans le même chalet familial, dans les mêmes Vosges, il y a 4 ans. Depuis, j’ai l’impression qu’on n’a pas eu de bel été, alors que dans mon souvenir d’enfant, il faisait chaud tout l’été. Mais passons, je n’ai pas l’intention de disserter sur la pluie et le beau temps, ma bonne dame.


Après quelques jours passés dans la famille de Monsieur C-Cilou où nous avons également participé à notre premier mariage en famille (sympa, le mariage avec des enfants en bas-âge : merveilleuse, la tache de compote sur la cravate de mon chéri, seyantes, les auréoles de « produit à faire des bulles » (destinées à accueillir les mariés) renversé sur ma robe de satin beige…), nous avons regagné notre chez nous pour y faire quelques lessives (à ce propos : bientôt un article sur mon amour de la lessive…teasing, teasing)…et repartir direction la Vendée où nous espérions avoir un temps plus clément.


Ce fut le cas pendant trois jours, où nous avons profité tous ensemble de la mer et de la piscine tout en laissant de temps en temps nos enfants, sans aucun scrupule le cœur lourd, au club enfants afin de penser un peu à autre chose qu’à T’choupi. C'est-à-dire : à nous. Bouquinage intensif en bord de piscine non surveillée, promenades sur sentiers côtiers main dans la main, boulottage des Chocorems des enfants en douce. (Je ne sais pas, vous, mais moi, j’aime bien dire « Chocorem » plutôt que « Prince » ou « BN ». Un petit côté désuet qui me rappelle mon enfance). Bon, le reste du temps, il a plu, mais ça tout le monde le sait puisque c’est partout pareil ou presque. Dans tous les albums photos des familles françaises – et pas seulement de ceux qui seront partis en Bretagne- figurera, à la page « Eté 2011 » une photo de toute la famille sur la plage, en ciré et bottes aux pieds, affichant le sourire las de ceux qui en sont à leur 4ème jour de pluie. Nous en serons aussi. A condition que je me mette à le faire, ce fichu album qui n’ a pas avancé depuis mai 2010.


Je me félicite au passage, de ne plus investir depuis deux ou trois ans dans des tenues d’été (style robes légères, débardeurs…). On doit les porter maximum 7 fois dans l’année, alors ça ne vaut vraiment pas la peine de craquer pour une petite jupe qui vole. Même en soldes. Fin des félicitations.


Et nous voilà de retour la maison. Les enfants sont heureux de retrouver leurs jouets, leurs livres, leur lit…ils ont grandi, changé, et ce même si on les a vus tous les jours… Ils sont beaux, bronzés, leurs cheveux bouclent tant et plus… Ma Louloute, qui détestait vraiment marcher, se met à courir, voire à sautiller joyeusement quand on se rend quelque part. Elle qui finissait  péniblement ses assiettes, mange maintenant comme un ogre. Peu de crises, pas de colères, elle m’a même dit « t’as vu, j’ai changé mon comportement » … Et mon p etit Loulou s’est rapproché plus que jamais de sa sœur aînée chérie* : ils partageaient la même chambre et on les entendait rire entre eux, de complicité, avant de s’endormir. Il s’est ouvert sur le monde, a découvert des tas de choses qu’il ne connaissait pas : la mer, les poissons du grand aquarium, les chiens, les vélos, les cascades, les canards…et les arcs-en-ciel… !

DSCN2996

Quant à moi je suis heureuse de m’être octroyée cette pause in ternet. Penda nt les siestes d es enfants, j’ai pris le temps de lire (notamment l’excellent : La couleur des sentiments, dont je tâcherai de vous reparler) au lieu de se fatiguer les yeux sur l’ordi et le soir, nous avons partagé de super moments, mon chéri et moi, à refaire le monde, à rire aux éclats et à préparer le grand déménagement de notre famille pour…ahaha, mystère, vous en saurez plus dans un prochain article… ! Justement, cette pause a été bénéfique pour mon inspiration : en plus des étoiles plein les yeux, j’ai des idées d’articles plein la tête… et je suis heureuse de vous retrouver toutes et tous.


* Bon, ça ne veut pas dire qu’il s’est déscotché de moi…Il lui en faut plus.

Repost 0
11 juillet 2011 1 11 /07 /juillet /2011 21:18

 

405968 R B by Harald Wanetschka pixelio.deJe ne veux pas d’IPhone, encore moins d’IPad. J’écris encore sur un ordinateur fixe. Je n’ai pas de compte twitter. J’ai un vieux forfait d’1 heure sur mon portable. Je ne suis pas geek pour un sou. Et j’espère bien que ça va être encore longtemps le cas. Je ne suis pas réfractaire à la technologie, loin de là. Mais je veux conserver la part de liberté que l’Internet de m’a pas encore dérobée. Je veux avoir le droit de ne pas être joignable, je veux pouvoir m’arrêter à un feu rouge sans être prise d’une envie irrépressible de checker mes mails, je veux pouvoir jouer avec mes enfants sans aller zieuter toutes les deux minutes sur mon portable s’il n’y a pas des nouveautés sur Facebook ou à quoi ressemble la Une d’Hellocoton aujourd’hui.

 

J’estime être déjà pas mal accro à Internet. Je consulte mes mails des dizaines de fois par jour, je suis administratrice d’un forum, j’écris un blog, j’en lis quelques-uns, je commande beaucoup sur internet… et ça fait pas mal d’heures « connectée ». Pendant mes révisions, j’avais même tellement de mal à résister à la tentation d’aller « faire un petit tour sur internet » que je débranchais même mon ordinateur sur secteur…

 

Maintenant que je n’ai plus à réviser, je ne suis pas insatisfaite de mes périples sur Internet. C’est très bien comme ça, je n’en suis pas malheureuse : ce temps passé sur internet, notamment à écrire pour mon blog, c’est un temps pour moi, un temps que je m’accorde comme une récompense.

 

Mais je n’ai pas envie de mettre le doigt dans l’engrenage en prenant un smartphone (question qui va se poser prochainement parce que mon portable n’est plus très vaillant). Beaucoup de personnes de mon entourage en ont et je ne les envie pas de ne jamais pouvoir « déconnecter », jamais pouvoir souffler, un jour ou deux sans Internet parce qu’on est dans un endroit où il n’y a pas d’ordinateur. Ces moments de coupure web sont très précieux pour moi, ils m’aident à me ressourcer, à prendre de la distance, à m’ancrer dans la vraie vie et pas dans un simulacre de vie virtuelle.

Nous allons partir quelques jours en vacance dans un chalet à la montagne, loin de toute connexion internet et j’ai presque hâte d’y être. Je n’attends pas de nouvelles importantes, je n’ai pas de choses urgentes à régler, alors le reste attendra.

 

Donc vous avez compris, si vous voulez me faire un cadeau empoisonné, offrez-moi un IPhone.

 

Photo: Harald Waneschka, pixelio.de

Repost 0
15 juin 2011 3 15 /06 /juin /2011 20:24

18938386_w434_h_q80.jpgDimanche soir, je me suis fait du mal : j’ai regardé Sex and the City. Non pas que je n’aime pas la série ou le film, bien au contraire. Non, c’est plutôt parce que ça m’a rappelé à quel point j’étais loin de mes amies et combien elles me manquaient. Depuis 2006 j’ai vécu dans 4 villes différentes, de part et d’autre de la France et même au-delà. Et avant ça, j’ai pas mal bougé également. Donc des amies, j’en ai un peu, mais je les ai semées au quatre coins du monde. Donc ce n'est pas pratique pour aller boire des mojitos dans des robes haute couture (meuh non, c’est pas dans des robes haute couture qu’il faut les boire, les mojitos, c’est dans des bars branchés, voyons !) en se racontant les derniers potins people et les derniers déboires de celle de la bande qui est encore célibataire.

Les copines, mes copines...j’aimerais bien vous avoir toutes réunies, pas loin de chez moi ou suffisamment près pour qu’on puisse se faire une virée ensemble si un jour je n’ai pas le moral. Bon, d’accord, je ne bois pas d’alcool, donc ça sera pas autour d’un mojito, mais ça le fait aussi autour d’un Coca light ou d’une Bionade. Et ça le fait aussi dans une robe Zara. Pour que vous puissiez me dire, là, en direct, tout de suite, s’il faut que je retourne chez le coiffeur maintenant ou si ça vaut mieux d’attendre le mois prochain. Pour que je vous parle des progrès de mon petit dernier. Pour qu'on échange sur nos ambitions professionnelles. Pour que je vous écoute raconter la chimio de votre mère et que je vous offre mes bras pour pleurer. Pour que vous me disiez quel livre vous lisez en ce moment et ce que vous avez pensé de tel film. Pour qu’on reparle du passé et qu’on esquisse l’avenir. Confiance et confidences. Futilité et féminité. Ecoute et solidarité…ou plus si affinités.

Je rêve d’avoir une bande de copines, mais aussi de rencontrer pour de vrai mes amies virtuelles, de voir plus souvent celles de la vraie vie, de transformer de simples connaissances en amitiés profondes…

J’en rêve mais c'est difficilement réalisable. Alors je peux toujours aller à la soirée « cochon grillé » que propose l’association de mon quartier…mais je doute d’y croiser l'une d'entre vous...et encore moins Carrie Bradshaw….

Repost 0
11 mai 2011 3 11 /05 /mai /2011 21:02

J'ai passé un super week-end avec mon amie Jule à Amsterdam. Un véritable sas de décompression après le stress et le travail intense de ces dernières semaines. Au programme: papotte, musée, balade, bateau, papotte, sauna, terrase, shopping, papotte, repos, repos, repos, vélo...J'étais déjà allée à Amsterdam quand j'étais petite, mais je n'avais pratiquement aucun souvenir. J'ai été vraiment charmée par cette ville aux nombreux canaux. Nous avions d'ailleurs loué une jolie maison ancienne dans le centre ville, avec vue sur ces fameux canaux. Sur la mosaïque, c'est celle qui est sur la 3ème photo en partant de la gauche, en haut. Si vous voulez l'adresse, je vous la donnerai volontiers.

 

Montages


Amsterdam est une ville un peu "différente", anticonformiste, une ville où les gens semblent prendre le temps de vivre. Ils font la fête sur des bateaux, vivent sur des péniches, roulent quasi exclusivement à vélo. Ayant vécu  Berlin, je pensais que l'Allemagne était le pays roi pour les vélos. Mais c'est sans commune mesure avec Amsterdam ! J'ai vu des milliers de vélos, tous différents, personnalisés, fleuris, bien équipés, joliment décorés. Certains sont pourvus d'une sorte de coffre en bois, profond, situé à l'avant du vélo et dans lequel les Néerlandais promènent leurs enfants, leurs chiens, leurs courses. J'ai vu des mamans circuler à vélo avec un bébé dans leur porte bébé ventral (je n'aurais jamais osé, ça me semble dangereux!), j'en ai vu trimbaler un enfant sur le siège arrière et un sur un siège installé sur leur cadre. J'ai vu des tandems, des remorques à vélo, des sièges doubles à l'arrière (pour les jumeaux?), d'immenses parkings à vélos. Du coup, je dégainais mon appareil photo quasiment à chaque vélo rencontré...Et le dernier jour, j'ai pu moi-même pédaler le long des canaux puisqu'on avait loué de beaux vélos rouges...

 

Amsterdam Mai 2011

 

Un excellent week-end entre filles, à renouveler...

Repost 0
6 mai 2011 5 06 /05 /mai /2011 07:55

DSCN2414.JPGTop

La bague "trilogy" que mon chéri m'a offert pour la réussite de mon concours... elle est en céramique noire, surmontée de trois diamants symbolisant l'amour du passé, celui du présent et celui du futur...

 

Flop

Ne pas avoir la main joliment manucurée pour faire honneur à ce cadeau

 

Top

Jardiner !!! Moi qui n'ai pas du tout la main verte, je découvre les joies de l'arrachage de mauvaises herbes...après 8 mois pasés enfermée dans mon bureau, je revis

 

Flop

Devoir cacher ma merveilleuse bague par d'immondes gants de jardin

 

Top

Loulou se met maintenant très bien debout ! Il avait commencé quand il avait 9 mois, il a maintenant 10 mois et demi et ne pense plus qu'à se mettre debout !

 

Top

Nos vacances d'été réservées !!!

 

Top

Le week-end que je vais passer jusqu'à dimanche avec mon amie Jule à Amsterdam

 

Flop

Penser que mon Loulou va peut-être encore me snober à mon retour

 

Top

Les livres que j'ai empruntés à la bibliothèque...après de longs mois passés à lire en allemand des vers du 19 ème siècle je me réjouis de lire de nouveau en français (Le problème avec Jane de Catherine Cusset et Absolument débordée de Zoé Shepard)

 

Top

Porter mon Loulou dans le dos (pas avec l'écharpe, je ne suis pas assez douée pour ça) mais avec l'ergobaby. Super pratique quand on veut avoir les mains libres...et pour lui c'est un super poste d'observation et mon dos lui sert aussi d'oreiller donc tout le monde est content.

 

Flop

Sentir qu'il essuie son petit nez qui coule dans mon dos...

 

Top

Ces deux semaines de vacances à profiter de mes Loulous au maximum...Lundi, ma puce reprend le chemin de l'école...

 

 

 

 

Repost 0
23 avril 2011 6 23 /04 /avril /2011 08:09

Geburtstagsrose005.jpgJe n'ai plus qu'une grand-mère, une unique grand-mère...qui est elle aussi quelqu'un d'unique.

Nous fêtons ses 80 ans demain ! Ma grand-mère s'appelle Madeleine, Mamie Madeleine, Mado et j'ai pour elle une affection toute particulière. Elle est très dynamique, elle conduit (bon, c'est un vrai danger public, mais elle conduit!),elle part tous les ans en voyage, elle est hyper généreuse, elle passe des journées entières dans son jardin...bref, elle ne tient pas en place !

Alors nous, ses 10 petits-enfants, on a préparé une chanson en son honneur, sur l'air de "Aux Champs-Elysées", du coup ça donne "Oh, Mamie Mad'leine, oh  Mamie Mad'leine !" J'ai hâte de voir quelle sera sa réaction...

 

Je me dis souvent: il faut que j'en prenne soin de ma Mamie, il faut que je l'appelle, que je lui demande de ses nouvelles, que j'essaie d'aller la voir le plus souvent possible...elle n'est malheureusement pas éternelle et quand elle ne sera plus là, ça sera trop tard. J'habite loin de chez elle mais c'est important pour moi de faire un petit détour par chez elle lorsque je suis en vacances chez mes parents...

 

Et vous, vous avez encore des grand-parents?

 

photo: Grey59 / pixelio.de

Repost 0
17 avril 2011 7 17 /04 /avril /2011 15:54

Alors maintenant et pour les trois jours qui viennent, je vous demande solennellement de:

- croiser tout ce que vous pouvez croiser: doigts, orteils, griffes de votre chat

- faire votre prière quotidienne à Vishnou, Dieu ou Allah ainsi qu'à Ste Rita, patronne des causes déséspérées

- toucher du bois, de la peau de singe

- ressortir du placard votre patte de lapin, votre trèfle à 4 feuilles

- éviter de passer sous des échelles et de croiser des chats noirs

- vous débrouiller pour faire boire un philtre d'amour au jury (comment? J'en sais rien, moi, débrouillez vous!)

- vaudouiser tous les autres candidats (message à Steph C: je ne retrouve plus la poupée Vaudou que tu m'avais offerte...Nous vl'a bien!)

 

Je pars demain mais les oraux se dérouleront mardi et mercredi.

Je vais bien, tout va bien....je vais bien, tout va bien... je vais bien tout va bien....

 

Bon, faute de grigris vous pourrez toujours m'envoyer une petite pensée et quelques ondes positives, j'ai bien besoin de soutien.

 

Allez...à bientôt pour les news....

Repost 0
1 avril 2011 5 01 /04 /avril /2011 17:49

Voilà, j'ai décidé de jeter l'éponge. Je suis convoquée pour les oraux le 18 avril, c'est le premier jour des deux semaines de la session d'oraux, mais je n'irai pas. J'avais espéré être convoquée à la fin et avoir une semaine de plus pour réviser. Je n'aurai pas le temps de réviser suffisamment d'ici là donc je me dis que ça ne vaut plus la peine. Et puis j'en ai vraiment marre de rester enfermée toute la journée et surtout de ne pas voir mes enfants. Il n'y a pas de raison qu'ils pâtissent de mes vélléités carriéristes. Si j'ai fait des enfants, ce n'est vraiment pas pour les mettre à la crèche toute la journée. Et puis je ne peux et ne veux plus imposer tous ces sacrifices à mon cher et tendre, c'est inhumain. Et le stress est vraiment trop important. Je n'arrive plus à le gérer. Je ne dors plus, je n'ai plus d'appétit. Non, vraiment, j'ai bien réfléchi, je me suis dit que c'était aujourd'hui ou jamais qu'il fallait que je prenne la décision...de vous faire une grosse frayeur et une bonne farce...!

Meeeeuh non, je ne suis pas prête de lâcher l'affaire. J'ai des hauts et des bas dans ma motivation et la fatigue est tenance, mais j'avance sans perdre de vue mon but. Je n'ai plus que 18 jours avant le jour J, mais croyez-moi, ils seront optimisés... Allez, j'y retourne. Pensez à moi dans 18 jours.

Repost 0

  • : C-cilou et ses loulous
  • C-cilou et ses loulous
  • : Des trucs de Mamans..mais pas seulement !
  • Contact

Soit dit en passant

Je suis de retour... ou pas.

 

 

Rechercher

C'est qui C-cilou?

 

Maman de deux Loulous (4 ans et 20 mois), prof en congé parental, mariée à Monsieur C-cilou.

Je blogue pour répondre à une irrésistible envie de de décrire le quotidien, pour lui donner plus de saveur, le rendre plus rigolo et doux, comme un ourson haribo...et éviter que ma mémoire ne se vide à la vitesse d'un paquet de bonbons ! Je blogue pour prendre du temps pour moi, pour me poser, réfléchir, comprendre, partager.

Depuis Septembre 2011, nous vivons à Berlin (oui, oui, en Allemagne).

Me contacter

C_cilou_loulous@yahoo.fr

je suis une maman bambinou

Suivez-moi sur Hellocoton

Retrouvez C-cilou sur Hellocoton

Bannière

Photos (de gauche à droite) © Tom Kleiner © Utaaah © Klaus Gerhardt

pixelio.de