Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 juillet 2011 3 06 /07 /juillet /2011 21:19

329111_R_by_BirgitH_pixelio.de.jpgVous connaissez l'angoisse de la séparation, la fameuse "angoisse du 8ème mois". Eh bien on est en plein dedans...sauf que Loulou a 12 mois et que ça dure depuis quelques semaines déjà... Depuis sa naissance, j'ai une relation assez fusionnelle avec mon bébé. C'est sans doute lié à sa personnalité de bébé très câlin, aimant le contact physique, mais aussi au fait que j'ai été plus disponible pour lui que je ne l'ai été pour sa soeur, pour laquelle j'ai repris le travail dès la fin du congé maternité, tout en préparant le CAPES à côté. Mon Loulou, depuis la naissance, il est resté accroché à moi. A la maternité (contrairement à sa soeur, à qui je voulais "ne pas donner de mauvaises habitudes"...qu'on est bête, pour un premier !), il a dormi sur ma poitrine en peau à peau le plus souvent possible (au moins on dormait tous les deux !) et ça a continué les premières semaines. Je l'ai allaité assez longtemps et je suis restée à la maison, choisissant de prendre un an de congé parental pour profiter de lui.

Bon, il ne faut pas croire non plus que son Papa n'a aucune place dans cette relation. Il est également très présent depuis le début, a eu l'occasion de s'occuper de lui à plein temps pendant que je révisais 12 heures par jour pour mon concours (remember : Difficile de ne pas culpabiliser avec ça...Acte II ).

Depuis que je suis de nouveau disponible pour lui, mon petit Loulou nous fait bien sentir qu'il n'a plus l'intention de se laisser approcher par une quelconque personne potentiellement susceptible de s'occuper de lui pendant que sa mère ou son père s'échappe encore en douce faire des choses qu'il aimerait pourtant tant partager avec eux. On ne la lui fait plus. Il est sur le qui-vive, prêt à s'accrocher à notre cou dès qu'il croise un étranger, cherchant à se cacher dans le creux de notre épaule, nous agrippant avec véhémence par le colet. Non, il ne se laissera plus berner.

Il a eu peur de me perdre, à un moment clé de son développement et ça l'a un peu perturbé, mon petit chat.

Résultat, le week-end dernier, lors d'un repas en famille, personne n'a pu l'approcher: ni son grand-père, ni ses oncles, ni ses tantes, pourtant tous bien intentionnés, cela va sans dire. Il a été adorable, certes, pas un pleur, pas une crise, de beaux sourires...mais à condition qu'il soit dans mon périmètre proche....et même idéalement directement dans mes bras.

Pareil: je le confie à la halte-garderie depuis six mois, au moins deux demi-journées par semaine...mais systématiquement, il pleure (et je l'entends jusque dans la rue...du coup, moi aussi, j'ai envie de pleurer)

Et aujourd'hui, le summum: je le confie à une amie pour me rendre en vitesse chez le médecin...et il a pleuré pendant TOUTE la durée de mon absence. (Audrey, si tu me lis, je suis désolée !)

Alors je sais que c'est une étape normale du développement de l'enfant et je dois dire que c'est plutôt flatteur de le sentir si attaché à moi (et à son papa). Je sens que je le rassure et ça me réconforte, moi aussi, dans mon rôle de maman. Mais parfois, c'est lourd (au sens propre aussi, parce que 10 kilos sur les bras, 50% du temps, ça pèse!). J'aimerais le sentir plus serein, plus confiant envers les autres, plus ouvert, moins dépendant de nous.

C'est vrai qu'il est encore petit, mais je suis un peu désarçonnée parce que je n'ai pas connu ça avec sa soeur...

 

Alors que faire? Eviter les séparations au maximum pour le rassurer sur notre présence et notre disponibilité, lui assurer un evirronnement appaisé?

Ou au contraire, multiplier les occasions de le séparer de nous pour qu'il s'épanouisse aussi au contact d'autres personnes et soit définitivement rassuré sur notre capacité à revenir systématiquement le chercher?

Comment lui donner confiance?

 

Je n'ai pas envie que ça dure toute la vie non plus !

Enfin bon, ceci dit, il viendra assez vite, le temps où il ne voudra plus des câlins de maman...là je repenserai avec nostalgie au temps heureux où il était scotché à moi...

 

Photo: BirgitH  / pixelio.de

Partager cet article

Repost 0
Published by C-cilou - dans Ma vie de maman
commenter cet article

commentaires

p'tit escargot 08/07/2011 15:02


Oh C-Cilou, comme je te comprends. Je suis moi même passé par là avec mon deuxième de 17 mois, alors qu'avec mon premier je n'avais pas connu cela. Impossible de le confier à quiconque, hurlements
même dans les bras de papy ou mamie adaptation à la garderie un échec, endormissements qu'avec moi...Et puis... il a commencé à marcher, papa est devenu une deuxième maman pour lui, la garderie
c'était ok, les grands parents aussi. En bref, il était prêt, c'était son moment où après avoir été si fusionnel, il s'est ouvert au monde.


C-cilou 13/07/2011 13:26



Bon ça me rassure de voir que ça peut s'améliorer...


D'ici là, je vais essayer de le gonfler d'amour et de confiance pour qu'il ait envie de se lancer...dans les bras des autres !



Sofiso 08/07/2011 12:22


Pour ma part, je n'ai pas (encore) vécu ce moment et mon doudou est plutôt sociable même qd on n'est pas là (genre lundi soir on l'a laissé à ma mam chez nous pour sortir à 2 et ça c'est super bien
passé et ça va bien avec la nounou tous les jours) mais je crois que même si c'est dur, j'aurai tendance à dire qu'il faut l'habituer petit à petit à ces séparations (enfin j'dis ça et je n'ai pas
encore répondu positivement à tous les gds parents pour le laisser une nuit chez eux hein !)...
Moi en ce moment, je ne sais pas ce qu'il a mais il est très bien avec moi qd on est tous les deux et dès que son papa est ds son champ de vision, il veut aller avec lui et il chouine en me
repoussant carrément et je dois dire que c'est "un peu" dur à vivre.
Je ne sais pas si c'est parce qu'il le voit un peu moins que moi vu qu'il rentre tard le soir et tout mais bon hardos...


C-cilou 08/07/2011 14:31



oui, j'imagine que ça doit être un peu délicat à vivre...


ça m'a fait aussi vraiment ma au coeur quand il m'a repoussée après mon absece d'une semaine après mes oraux pour se réfugier dans les bras de son père.


 



Happy Housewife 08/07/2011 06:37


On a connu la meme chose il y a quelques semaines et puis tout est rentré dans l'ordre d'un seul coup.
J'ai pris le parti de le rassurer au maximum, d''eviter toute séparation ou tout situation qui aurait pu l'angoisser. Et maintenant il a passé ce cap et est hyper sociable !


C-cilou 08/07/2011 14:29



ah, merci pur cette lueur d'espoir...espérons que ce soit pareil pour nous



Anaisl57 07/07/2011 18:44


La mienne a peur des hommes qu'elle ne connais pas, elle pleur si ils s'approchent! Sinon c'est plutôt moi qui n'arrive pas a couper le lien, après un mois de boulot toujours aussi dure...bis


C-cilou 08/07/2011 14:28



Mon aînée aussi avait un peu peur des hommes jusqu'à ses 12-18 mois, mais en tous cas, elle n'était pas scotchée à nous comme ça !



Mme Déjantée 07/07/2011 13:53


Du l'as dit, c'est une étape nécessaire... toutes les prises en conscience ne sont pas agréables, celle-là en fait partie!!! Les enfants n'apprennent pas en un jour, et il arrive même que certaines
fois, ils "régressent" (en apparence du moins)... Si tu as la possibilité de ne pas le forcer c'est mieux, il ira vers autre chose quand il se sentira assez fort et si tu as confiance en lui pour
que ce moment arrive, lui aussi aura confiance!!!


C-cilou 08/07/2011 14:28



...c'est sur que sa confiance en lui dépend aussi de ma confiance en lui...mais comme à chaque fois je stresse un peu en pensant que la fois précédente ça ne s'était pas bien passé, j'ai souvent
de réticences à le confier...et pourtant, il faudra bien qu'il s'y fasse un jour...



  • : C-cilou et ses loulous
  • C-cilou et ses loulous
  • : Des trucs de Mamans..mais pas seulement !
  • Contact

Soit dit en passant

Je suis de retour... ou pas.

 

 

Rechercher

C'est qui C-cilou?

 

Maman de deux Loulous (4 ans et 20 mois), prof en congé parental, mariée à Monsieur C-cilou.

Je blogue pour répondre à une irrésistible envie de de décrire le quotidien, pour lui donner plus de saveur, le rendre plus rigolo et doux, comme un ourson haribo...et éviter que ma mémoire ne se vide à la vitesse d'un paquet de bonbons ! Je blogue pour prendre du temps pour moi, pour me poser, réfléchir, comprendre, partager.

Depuis Septembre 2011, nous vivons à Berlin (oui, oui, en Allemagne).

Me contacter

C_cilou_loulous@yahoo.fr

je suis une maman bambinou

Suivez-moi sur Hellocoton

Retrouvez C-cilou sur Hellocoton

Bannière

Photos (de gauche à droite) © Tom Kleiner © Utaaah © Klaus Gerhardt

pixelio.de