Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 juin 2011 3 01 /06 /juin /2011 08:00

512491_R_B_by_Dieter-Schutz_pixelio.de.jpgOn aimerait tous inculquer à nos enfants des valeurs de partage et de solidarité...Mais ce n'est pas toujours évident.

Pour l'instant, mon Loulou est trop petit pour vraiment jouer avec sa soeur, alors elle n'a pas encore trop eu à prêter ses jouets et à partager ce qu'elle possède. La plupart du temps, elle joue avec nous et nous nous plions de bonne grâce à ses exigences de jeux.

L'autre jour, deux petites copines sont venues jouer à la maison en fin d'après-midi et nous avons fait l'erreur de lui annoncer dès le matin. Elle a passé la journée entière à se projeter, à imaginer les jeux auxquels elles joueraient, les scénarios qu'elle proposerait... Quand ses amies sont arrivées, elles ont découvert des nouveaux jouets et n'avaient pas forcément envie de faire ce que ma fille imposait proposait...

Au final, ça c'est mal passé, ma Louloute étant à la fois:

- dans la déception de voir que ses attentes n'étaient pas comblées, et que les scénarios qu'elle avait échafaudés toute la journée s'écroulaient,

- dans la colère de voir qu'elle ne réussissait pas à trouver sa place

- et dans la frustration de voir les autres s'amuser sans elles.

Alors elle s'est enfermée dans une attitude de peste, narguant ses copines toutes les 5 minutes en sortant un nouveau jouet (" ça c'est à moi, nanananèreuh!"), dictant de nouvelles règles du jeu (1,2,3, soleil version Louloute c'est: personne ne s'approche à moins de 1 mètre du mur si c'est elle qui tape, de peur d'être détrônée du rôle principal!), refusant de laisser les autres s'approcher de son petit frère ("C'est MON petit frère, t'as PAS le droit de jouer avec"). Bref, j'avais hâte que ça se termine, et elle aussi je crois.

 

Cinq jours plus tard, nous avons accueilli une autre petite, la fille d'une collègue. Je craignais le pire, alors je m'y suis prise autrement (et c'est là que la ruse intervient!)

1) Je lui ai reparlé de l'après-midi "raté" et je lui ai dit que je comprenais à quel point il était difficile pour elle de prêter ses jeux, de faire de la place pour d'autres enfants dans son univers et que c'était normal qu'elle n'ait pas envie de tout partager (après tout, vous même, vous avez envie de prêter les choses auxquelles vous tenez le plus à vos copines, même les meilleures? Pas moi en tous cas. Ma bague trilogy par exemple, je la garde pour moi !). J'ai lu que le partage devient un geste un peu plus naturel vers l'âge de 6 ans... Je pense qu'elle a senti que je prenais en compte sa position et que je reconnaissais sa "souffrance". Elle s'est sentie écoutée. (enfin j'espère !) Je lui ai alors dit que le fait de partager pouvait cependant apporter beaucoup de choses: se faire des amis, bien s'amuser, récolter des compliments de ses parents...

2) Je n'ai annoncé la visite qu'une heure avant, pour éviter toute projection et limiter les déceptions.

3) Je lui ai dit "La petite Anna va venir. Il faut que tu acceptes l'idée qu'elle joue avec des choses qui t'appartiennent. Est-ce qu'il y a des objets que tu ne souhaites vraiment pas partager? Si c'est le cas, nous les mettrions de côté." Elle m'a alors dit "Je prêterai mes poupées, mais pas mes livres, ni mon déguisement de fée" J'ai acquiescé et finalement, elle s'est ravisée et a corrigé "Non, finalement, je prête mes livres, et mes peluches, et mon toboggan, et, et, et...." et elle m'a listé une longue liste de choses qu'elle avait décidé de son plein gré de prêter. Au final, il n'y a que la robe de princesse qui est restée dans l'armoire.

 

Et devinez comment s'est passé l'après-midi? Très bien, évidemment ! Elle a été un ange, patiente, partageuse, tolérante...c'est ma fille, quoi. (Et là, je dégouline de fierté...)

 

Entre temps, j'ai lu une petite astuce pour aider les enfants à partager les jouets, notamment lors des goûters d'anniversaire, où ils sont nombreux...

Sur le principe des "chaises musicales": vous indiquez à chaque enfant de choisir un jouet qui lui plaît dans la maison. Vous mettez la musique, les enfants sont assis en cercle, chacun joue avec ledit jouet...jusqu'à ce que la musique s'arrête. Là, l'enfant passe "son" jouet à son voisin et ainsi de suite. Au final, chacun aura joué un peu avec les jouets tant appréciés par les autres et le ton de l'après-midi sera donné (i.e. "Aimez vous les un les autres"...c'est beau...)

Autre astuce de maman rusée: vous vous munissez d'une planche de jolies gommettes (fée, pirate, chaton, etc.), vous vous autoproclamez "Fée du partage" et dès qu'un enfant fait preuve de bonne volonté pour prêter les jouets ou se montrer fair-play dans les jeux, vous lui collez un autocollant sur le dessus de la main pour le féliciter et le récompenser...

 

Et vous, parents de familles nombreuses ou organisateurs de goûters d'anniversaire riches en enfants et émotions...vous vous y prenez comment?

 

Pour lire mes autres "ruses de maman", c'est là:

Rusée comme une maman / Ruse n°1 SE METTRE EN PYJAMA

Rusée comme une maman / Ruse n°2 LE COUCHER

Rusée comme une maman / Ruse n°3 l'apprentissage de la propreté

Rusée comme une maman / Ruse n°4: LE BAIN

 

Photo: Dieter Schütz  / pixelio.de

Partager cet article

Repost 0

commentaires

liluna 03/10/2011 10:56


merci ! je prends note pour plus tard ;)


isabelle 06/06/2011 23:18


En fait, ce sont des phases... Ils veulent TOUS aller à la place du fond dans la voiture, et ensuite PLUS PERSONNE ne veut aller à la place du fond... et ça marche avec plein de choses !


C-cilou 07/06/2011 14:45



Nous, avec mes frères, on se battait pour avoir LA petite coupelle à dessert qui était pas pareille que les autres, LA petite assiette à soupe qui était différente (même si elle était plus
moche), etc.


 



vivi 05/06/2011 15:30


Ouiiiii, heureusement, c'est vraiment une période qui ne dure pas. Ensuite, les enfants sont ravis de partager et découvrent le bonheur de prêter !


C-cilou 07/06/2011 14:35



alleluja !



vivi 03/06/2011 23:38


Je me souviens bien de cette période pleine de "moi, je", "c'est pas toi, c'est moi", "nan, c'est moi la première"... Je ne sais pas si elle est inévitable, mais en tous cas tu sembles avoir trouvé
une sacrée ruse pour la contourner...


C-cilou 05/06/2011 15:22



Bienvenue Vivi (et félicitations pour ton nouveau parcours professionnel, j'ai lu un peu ton blog )


Rassure-moi, toi qui as des grands enfants: ça finit par passer quand cette phase de possession inconditionnelle?



lulau 01/06/2011 16:13


j'avoue, je ne suis pas très sympa, et j'impose à mes filles de prêter leurs affaires, sauf un ou deux objets (ex : le doudou).
et si c'est une rencontre avec des enfants peu connus, j'anticipe en réclamant à l'avance qu'elles soient gentilles.
Ca marche plutôt bien.

Quand elles se disputent le même jouet, on a instauré le "chacun son tour" qui pour l'instant marche à merveille ! Environ 2-3 minutes chacune, et en général au bout de 2 échanges, elles en ont
déjà assez et passent à autre chose !


C-cilou 05/06/2011 15:20



Oui, tu as raison, il faut anticiper (mais sur le long terme, pas le matin même comme moi ! c'était contre productif) et insister sur le fait que l'on souhaite qu'ils prêtent, même si c'est
difficile...J'aimerais aussi que ma fille comprenne que c'est ce que j'attends d'elle....


Et effectivement, le chacun son tour, ça marche bien aussi et le "échanger" son jouet (bien mieux que le "préter pour un temps indéfini"...donc infini, dans l'esprit d'un petit de trois ans)
c'set aussi assez "productif"...


mais parfois, certaines situations de jeux sont vraiment bloquées...et se finissent dans les cris, larmes et autres bouderies...



  • : C-cilou et ses loulous
  • C-cilou et ses loulous
  • : Des trucs de Mamans..mais pas seulement !
  • Contact

Soit dit en passant

Je suis de retour... ou pas.

 

 

Rechercher

C'est qui C-cilou?

 

Maman de deux Loulous (4 ans et 20 mois), prof en congé parental, mariée à Monsieur C-cilou.

Je blogue pour répondre à une irrésistible envie de de décrire le quotidien, pour lui donner plus de saveur, le rendre plus rigolo et doux, comme un ourson haribo...et éviter que ma mémoire ne se vide à la vitesse d'un paquet de bonbons ! Je blogue pour prendre du temps pour moi, pour me poser, réfléchir, comprendre, partager.

Depuis Septembre 2011, nous vivons à Berlin (oui, oui, en Allemagne).

Me contacter

C_cilou_loulous@yahoo.fr

je suis une maman bambinou

Suivez-moi sur Hellocoton

Retrouvez C-cilou sur Hellocoton

Bannière

Photos (de gauche à droite) © Tom Kleiner © Utaaah © Klaus Gerhardt

pixelio.de