Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 novembre 2011 4 24 /11 /novembre /2011 21:46

 

88544_R_K_B_by_S--Hofschlaeger_pixelio.de.jpgIl est 21 heures, je suis devant mon ordinateur et je suis fière de moi. Bon a priori, c'est comme tous les soirs, rien ne change, donc pas de quoi être fier de soi... Mais là, il y a quelque chose qui change.

 

Cette soirée était particulièrement réussie.

 

Les enfants étaient de bonne humeur, détendus, ils ont bien mangé, n'ont pas râlé quand j'ai sifflé la fin des dessins animés. On a bien rigolé en faisant les gestes de la comptine « meunier, tu dors ». On a pris le temps de parler des saisons qui changent (hop, petite révision au passage, ma fille « saute » la moyenne section pour cause d'expatriation en Allemagne pour un an, alors ma grosse crainte de maman prof, c'est qu’elle « ait du retard »...je sais, n'importe quoi!), on s'est amusés à compter en français et en allemand...Ils se sont endormis tout de suite, pas de rappels inutiles. Bref, une soirée parfaite.

 

Et pourtant... ce qui changeait par rapport à d'habitude, c'était que j'étais toute seule. Seule maître à bord pour « gérer » les enfants car ma moitié est en déplacement. Et je dois reconnaître que les soirées, entre 18 heures et le coucher des Loulous à 20h30, ça me stresse quand je dois les passer seule. Le repas à préparer, le bain à donner, les enfants fatigués, laver les dents, pipi au lit, une histoire, une chanson...tout ça est chronométré pour ne pas qu'ils s'endorment trop tard et ça me met dans un réel état de tension.

 

Mais aujourd'hui, j'ai décidé d'aborder les choses différemment. On était rentrés tard parcequ'on avait passé l'après-midi avec une copine et sa fille dans un Kindercafé. Quand j'ai vu l'heure qui tournait je me suis dit, « ohlalala » ça va être la course encore ce soir, les Loulous ont intérêt à filer droit. Et puis non, je me suis dis que je n'avais pas envie de ce stress, de cette pression que personne ne m'impose si ce n'est moi. J'ai donc changé mon fusil d'épaule en me disant « on verra bien, chaque chose en son temps » et en décidant de ne pas regarder ma montre de la soirée.

 

Résultat, j'ai choisi de donner le repas aux enfants (et à moi, puisqu'on dîne toujours en famille) avant le bain. Avant ça,on est allés chercher du linge au sèche-linge (qui se trouve dans la laverie collective au sous-sol de notre résidence, donc on a pris notre fameuse carriole pour pouvoir transporter le linge et les enfants !) J'ai cuisiné tranquillement (enfin si réchauffer une poêlée forestière s'appelle cuisiner!), tout en rangeant la cuisine et en mettant la table pendant que Loulou prenait son bib seul et que Louloute regardait un petit dessin-animé. Après le repas, on a téléphoné à ma belle-mère dont c'était l'anniversaire et à papa et ils sont montés prendre leur bain. Le tout sans stress, sans cris, sans énervement de ma part. Après le bain, j'ai lu des histoires à chacun de mes enfants et chanté leurs chansons préférées et j'ai couché des Loulous qui sentaient bon le shampoing. Ah oui, avant ça j'ai même eu le temps de remettre la housse de couette de ma Louloute (et quand on sait comment j'excelle dans cet exercice...hum hum [qui pratique aussi la technique dite « du fantôme » pour mettre les housses de couettes?] on s'étonnerait presque que j'aie réussi à faire ça sans pester et que le résultat soit concluant ! ).

 

Je n'arrive pas à croire que j'aie réussi à faire autant de choses en seulement 1h30, sans m'énerver, sans râler contre les petits contretemps qui sont le lot de ce genre de soirée... et surtout, ce à quoi je ne croyais pas au début de la soirée, en couchant les enfants exactement à la même heure que d'habitude ! Quand j'ai regardé ma montre en quittant la chambre de ma fille, j'aurais parié qu'il était plus tard...

 

Voilà, une soirée avec des enfants charmants et une maman détendue...Y aurait-il un lien de cause à effet ?

 

Photo: S. Hofschlaeger, pixelio.de

Repost 0
Published by C-cilou - dans Ma vie de maman
commenter cet article
9 novembre 2011 3 09 /11 /novembre /2011 08:53

 

 

tn_1320443094786.jpgVoilà, c'est tout ce qu'il nous reste de Doudou, le fidèle ami de ma fille. Une pauvre petite patte déchirée, tombée quelques jours avant sa disparition. Louloute a perdu son compagnon il y a quinze jours, dans le métro. Il avait vécu, le pauvre... il avait même été opéré et recousu. Il sentait mauvais (interdiction de le laver depuis des semaines), il partait en lambeaux. Mais qu'est-ce qu'il avait été important, Doudou, ces derniers temps, toujours à ses côtés lors de ses premiers jours au jardin d'enfants allemand, lorsque tout était si nouveau pour elle. Toujours avec elle dans son lit, à vélo, sur le toboggan.

Elle avait perdu le double il y a quelques temps et nous savions que la perte de Doudou (presque inévitable, vu qu'il l'accompagnait systématiquement, donc les chances de le perdre étaient très élevées) signerait la fin de l'objet transitionnel.

Mais, ça, ça ne se décrète pas. Parce que l'objet en lui-même peut cesser d'exister, mais le besoin est toujours là, et chez ma Louloute, il est particulièrement marqué, depuis très petite (à 5 mois elle avait déjà identifié ce doudou comme le sien et en avait besoin pour s'endormir).

La première heure sans Doudou a été difficile, elle a pleuré, gémit, déploré la perte de son meilleur ami. Et, alors qu'elle avait toujours refusé qu'on lui donne un doudou-remplaçant (quand il nous était arrivé de le perdre momentanément, ou quand nous voulions le laver), elle a finalement jeté son dévolu sur un nounours de son frère (dont ce dernier se fiche éperdument, vu qu'il a son pouce... et sa mère). Après avoir passé quelques jours à demander si le conducteur du métro avait finalement retrouvé son Doudou, elle a fini par ne plus en parler.

Et maintenant, Nounours est devenu son doudou, avec la même consommation et le même degré d'addiction que son fameux prédécesseur (et accessoirement, la même saleté, puisqu'il a la bonne idée d'être d'un blanc immaculé).

Et c'est comme si Doudou, le seul, l'unique, l'irremplaçable, n'avait jamais existé...

 

Mais à moi, il me manque quand même un peu, Doudou...

 

PS : ça ne vous semble pas scandaleux que personne n'ait ramassé ce doudou et ne l'ait rapporté aux objets trouvés de la compagnie de transports en commun ? Moi je suis sûre que je l'aurais fait, c'est quand même précieux, un Doudou. A moins que personne ne l'ait identifié comme tel...Ce qui est fort possible vu l'état de délabrement de l'objet. J'imagine bien « Ah, tiens, une lavette, mais qu'est-ce qu'elle vient faire dans le métro ? Je la mets à la poubelle.. »

Repost 0
Published by C-cilou - dans Ma vie de maman
commenter cet article
4 octobre 2011 2 04 /10 /octobre /2011 17:18

DSCN3027.JPG Ma fille est merveilleuse…ça, je le savais déjà depuis longtemps, mais en ce moment, je dois dire que sa merveilleuseté atteint des sommets. (Soupir de fierté) C’est simple, depuis que nous sommes arrivés à Berlin, elle est tout simplement parfaite. Si bien que je me demande plusieurs fois par jour quand ça va s’arrêter parce que ça me semble trop parfait pour durer.

 

Ma Louloute fait des trucs bizarres pour son âge. C’est une vraie petite fée du logis, elle aime ranger et c’est elle qui a défait toute seule sa valise (avec l’aide de sa Mamoune, ma maman, quand même) quand on est arrivés ici. Et, plus étrange encore, elle adore participer aux tâches ménagères et vendrait son Doudou pour avoir le droit de nous aider à faire la vaisselle, à essuyer la table, à passer la serpillière. Elle insiste et rayonne de bonheur quand nous l’autorisons enfin à passer le chiffon sur les meubles ou à approcher sa chaise de l’évier pour pouvoir plonger ses petites mains dans l’eau de vaisselle. Bon, c’est clair que ça nous fait perdre un temps fou et que ça donne parfois du travail supplémentaire (genre esponger le sol une fois qu’elle a fini la vaisselle), mais nous ne souhaitons pas décourager les bonnes volontés, alors nous prenons le temps de lui expliquer comment faire les bons gestes et lui donnons un coup de main si nécessaire. Après tout, c’est une bonne façon de la sensibiliser au travail qu’il y a à faire dans une maison pour que, plus tard, elle accepte de le faire seule (et de bonne grâce, si possible !), et en plus, cela l’aide sur le chemin vers l’autonomie. Et qui dit « autonomie de l’enfant » dit aussi « maman plus zen ».

 

En plus d’être ma femme de ménage préférée, ma Louloute fait de plus en plus de choses seule et sans que j’aie à la prier 20 fois avant qu’elle ne s’exécute, et ça, c’est nouveau aussi. Elle s’habille seule le matin, bon toujours en robe, mais après tout, il fait beau et je ne vois pas de raisons de lui refuser ce plaisir. C’est comme ça qu’elle se sent bien. Tout l’été, elle n’a voulu porter que des chemises de nuit (enfin, je dis « des chemises de nuit », mais ça devrait être « une chemise de nuit », puisqu’elle ne daignait dormir que dans sa chemise de nuit en liberty rose Petit bateau…vous avez dit « fashion victim » ?) et je redoutais le moment où nous allions passer au pyjama parce que les nuits seraient devenues trop fraîches… que neni ! Un matin, elle s’est réveillée et avait les jambes toutes froides, je lui ai dit que nous allions passer au pyjama et elle a accepté…sans rechigner. Voilà, je m’étais fait une montagne de ce moment et finalement, je l’avais sous-estimée, ma grande fille si raisonnable.

 

Elle s’occupe aussi merveilleusement bien de son petit frère, qu’elle aime tendrement. Elle pense toujours à emporter une couche pour lui quand nous partons en promenade, elle lui verse toute seule de l’eau dans son biberon (sans renverser la grande et lourde bouteille). Elle se débrouille bien, vraiment comme une « grande ».

 

Quand je lui demande quelque chose, quand je lui dis « allez, c’est fini le parc, on rentre », ou « maintenant, c’est l’heure de la sieste », ou encore « allez, on arrête le DVD maintenant »….point de râleries, point de cris, mais des gentils « d’accord Maman »…dont je suis la première étonnée, moi qui m’apprête à chaque fois à sortir la grande artillerie : menaces, chantages à deux balles, ruses de maman. Plus besoin de tout ça, ma Louloute est une vraie petite fille modèle.

 

Jusqu’à présent, on ne peut pas dire qu’elle ait particulièrement eu le goût de l’effort. Disons-le même franchement, elle était un peu feignante. Pas envie de marcher, pas envie de faire ce jeu de société où il faut réfléchir un peu, pas envie de raconter cette histoire trop compliquée, pas envie de pédaler sur le vélo. Eh bien maintenant, elle est métamorphosée…je suis obligée de courir derrière elle quand elle fait de vélo plus vite qu’un bolide, elle marche et en oublie même de prier son père de la porter sur ses épaules, elle fait un peu tous les jours des « devoirs », toute seule sur son petit bureau, elle découpe des lettres, dessine des choses, colorie sans dépasser et sans se faire prier.

 

Et surtout, elle s’adapte incroyablement bien à son nouvel environnement, pourtant bien étrange et étranger pour elle à bien des égards ! Au bout de quinze jours, la voilà qui connaît déjà une dizaine de mots allemands et qui nous entonne sa première chanson en allemand à table, comme ça, au beau milieu d’un repas ! Elle dort bien, longtemps, fait la sieste, mange comme quatre, goûte à tout… elle est souriante, jolie comme une fleur, elle a grandi, toute en jambes… j’arrête, parce que je vais faire des envieux !

 

Qu’elle est belle, ma fille, à l’intérieur comme à l’extérieur… Je vois bien, chers lecteurs, que vous cherchez la faille, que vous attendez la chute, le moment où je vais écrire…MAIS… et vous raconter la pire horreur qu’elle nous a faite et qui vient relativiser ce portrait hagiographique. MAIS… point de tout ça, de restriction, il n’y en a pas, elle est merveilleuse, et puis voilà (en rimes, maintenant !)

 

Alors, de temps en temps, toute dégoulinante de fierté pour ma fille, je me surprend à penser que si elle est comme ça…c’est que tout ce que nous avons fait en amont porte ses fruits, que tous les jalons posés l’aident à grandir et à s’épanouir… et que c’est un peu grâce à nous qu’elle est comme ça… Et puis je me dis que non, que c’est son mérite à elle, d’être une si jolie petite fille modèle.

Repost 0
Published by C-cilou - dans Ma vie de maman
commenter cet article
30 septembre 2011 5 30 /09 /septembre /2011 22:41

52063_R_B_by_momosu_pixelio.de.jpgEn ce moment, je savoure pleinement ma vie berlinoise. Tout est source d’émerveillement, d’étonnement, de (re)découverte. Je suis sur mon petit nuage. (Bon mis à part le fait que je suis sur le point de trucider la prochaine personne de ma caisse d’assurance maladie que j’aurai au téléphone. Ou pas. Vu qu’ils sont justement injoignables et qu’en gros, j’ai peur de ne pas être assurée à l’heure où je vous écris. Gloups). (Retour sur le nuage.)

 

Vous avez peut-être entendu  parler de l’invitation lancée par Florence Servan-Schreiber à chacun de nous et qui consiste à se fixer « 3 kifs par jour », c’set à dire à se remémorer sa journée en se demandant quelles choses ont été particulièrement belles, réussies, agréables, émouvantes…et d’éprouver de la gratitude. C’est une invitation à voir les choses autrement, à considérer son quotidien et son avenir avec optimisme, à penser de manière positive. Cela fait quelques semaines que j’essaie de me rappeler de ma journée sous l’angle de ces « 3 kifs par jour », et c’est marrant, même pour les journées les plus pourries, je trouve toujours trois petites choses qui valaient la peine d’être vécues. Alors je me suis dit que ça pouvait être intéréssant de les partager avec vous de temps en temps et d’apprendre aussi quels ont été les vôtres aujourd’hui.

 

On y va pour ma journée du vendredi 30 septembre ?

 

1. Continuer à mettre mes lunettes de soleil alors qu’on est le dernier jour de septembre.

2. L’émerveillement de ma fille quand on est passées sous une pluie de feuilles mortes baignée de lumière.

3. Trouver enfin la tenue de pluie complète demandée par la Kita (salopette de pluie, imperméable, bottes), et ce dans une jolie couleur que ma fashion victime de fille ne reniera pas. C’est bête à dire, mais j’étais vraiment très contente de moi sur ce coup là quand je suis sortie de chez C&A parce que ça fait au moins 10 jours que je cherche ces f***** salopettes de pluie.

4. (Oui, il y en a 4 aujourd’hui, parce que c’était une journée particulièrement réussie !) M’apercevoir en rentrant à la maison que j’ai eu le tout à -25% de réduction parce que justement, chez C&A, ils faisaient une semaine à -25% sur tout le magasin. Youhou ! Le beurre et l’argent du beurre.

 

De quoi me faire oublier la MGEN.

Et le fait que la souris que j’ai achetée refuse de se connecter à mon nouvel ordi.

Et le fait qu’un courrier que les impôts nous ont envoyé est perdu quelque part entre la France et l’Allemagne.

 

Mais non mais non, je vais me coucher en gardant à l’esprit mes 3, pardon mes 4 kifs de la journée.

 

Et quels ont été les vôtres aujourd’hui ?

 

photo: momosu, pixelio.de

Repost 0
Published by C-cilou - dans Ma vie de maman
commenter cet article
15 septembre 2011 4 15 /09 /septembre /2011 10:19

-      419838_R_B_by_Dieter-Schutz_pixelio.de.jpgAprès vous avoir livré ma vision toute personnelle du "mode d'emploi du bébé" (dont j'aurais pu rêver à la naissance de mon premier bébé! ), voici la version "enfants" de mon mode d'emploi....

 

-           - Quand ils ne font pas de sieste l’après-midi, ça ne veut PAS dire qu’ils vont s’endormir plus tôt le soir… Bien au contraire. Ce n’est même JAMAIS le cas. Donc on se coltine leur mauvaise humeur encore plus longtemps que pour une journée « normale ». Merci les enfants.

-          - Ce n’est PAS parce qu’un enfant s’est dépensé tout l’après-midi au parc, dans la piscine à boule ou à la pataugeoire qu’il va mieux dormir le soir. Erreur.

-          - Ils ont TOUJOURS soif avant de se coucher ou avant de faire la sieste. Je ne sais pas pourquoi, non vraiment pas…

-          - Ce sont TOUJOURS les beaux vêtements, chers, de marque qui sont tachés tout de suite. Les autres, ceux qu’on a acheté d’occas ou ceux qu’on n’aime pas, ils peuvent tenir 3 jours sans tache. Et comme on n’a pas envie de faire des lessives pour rien, on en profite encore plus longtemps…Les enfants savent faire durer le plaisir.

-          - C’est TOUT LE TEMPS quand vous vous promenez en ville et qu’il n’y a pas de toilettes dans les 20 km à la ronde qu’un enfant a envie de faire caca. Grand moment de solitude… « Attends ma chérie, on va trouver un petit endroit discret, entre deux voitures, tiens, ce caniveau fera parfaitement l’affaire ! Zut, j’ai pas de mouchoirs pour t’essuyer…»

-          - Un enfant est SYSTEMATIQUEMENT malade (et donc ne peut pas aller à l’école, ou à la crèche…) quand sa maman a justement pris un jour de congé (pour aller chez l’esthéticienne / faire du shopping / trier de la paperasse / faire du rangement… rayez la mention inutile).  Après on s’étonne que les mamans accumulent tant de jours de RT : en fait elles n’osent tout simplement pas les prendre…Mieux vaut un jour au boulot qu'un enfant malade sur le dos. (vieux dicton ouzbekh)

-          - Ils font TOUJOURS des bêtises, crient ou se font mal quand vous êtes au téléphone. Paraît-il qu’ils ne supportent pas que vous ne leur accordiez pas toute votre attention. Paraît-il.

-          - Un enfant est TRES SOUVENT adorable quand on le confie a des amis, des grands-parents ou autres, alors que c’est un vrai petit diable chez vous. « Ben quoi, il est adorable ton fils, c’est quoi le problème ? » Du coup, vous vous sentez incomprise.

-          - Chez la nounou, un enfant ne rechigne JAMAIS à manger seul, à mettre son manteau, à prendre ses médicaments, à marcher en tenant la poussette. Ne cherchez pas à comprendre, c’est pareil chez tout le monde.

-          - Un enfant ne veut JAMAIS parler au téléphone pour dire bonjour à Mamie. Et quand il daigne enfin le faire c’est pour hurler un tonitruant CACA-BOUDIN ! Mieux vaut donc s’abstenir de leur tendre le combiné.

-          - Les flacons qu’on leur achète pour souffler des bulles (communément appelés « trucs à bulles ») ont pour vocation d’être SYSTEMATIQUEMENT renversés au bout de 5 minutes 30 de jeu. C’est ainsi, mieux vaut le savoir et prévoir une ligne budgétaire spéciale « trucs à bulles » dans les finances familiales.

-          - Ce sont TOUJOURS les activités qui prennent le plus de temps à installer (et à ranger+ nettoyer !) dont ils se lassent le plus vite…pâte à modeler, peinture, bricolage, pâtisserie…

 

    Alors, chez vous, c'est pareil aussi?


Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by C-cilou - dans Ma vie de maman
commenter cet article
12 septembre 2011 1 12 /09 /septembre /2011 09:45

537206 R by Dieter Schütz pixelio.deOn dit souvent qu’on aurait bien aimé que son bébé soit « livré avec le mode d’emploi »… Ce fameux mode d’emploi, c’est à nous de le trouver, en tâtonnant, en observant, en faisant des erreurs.

 

Et pourtant…il existe ! Le voici pour vous en exclusivité ! (Cri de délire chez les primipares...!)

 

J’ai remarqué, depuis la naissance de mes enfants, qu’il y avait un certain nombre d’incontournables, de situations que l’on retrouve à l’identique chez tout le monde,  de situations dont on sait par avance comment elles vont se terminer, de « ça c’était sûr », ou « c’était couru d’avance qu’il n’allait pas s’endormir » , de « ça ne marche jamais, je ne sais pas pourquoi on s’obstine ! ». J’ai vraiment souvent remarqué que les enfants des autres faisaient -pour beaucoup de cas de figure pareil que les miens-… et q’uil y avait des situations qui se reproduisaient tellement souvent qu’on pouvait presque les ériger en règle générale…

Alors je me suis amusée à lister ces situations…et à les compiler pour vous livrer THE MODE d’EMPLOI.

 

On commence par la partie "bébé" (0-18 mois, disons)

 

-          - Un nouveau-né veut non seulement être pris dans les bras, bercé, rassuré…mais il faut SYSTEMATIQUEMENT que le porteur soit debout. Et si possible qu’il fasse des petits ressorts. Personne n’a pu m’expliquer pourquoi les bébés braillaient dès qu’on s’asseyait deux secondes…

-         -  Un bébé s’arrange TOUJOURS pour avoir les fesses rouges au moment où vous avez les mains joliment vernies et/ou manucurées. Comme ça, quand vous appliquez de l’éosine sur son royal postérieur, vous avez l’ENSEMBLE des doigts rouge. Pas seulement les ongles. Faut pas le remercier, le bébé, il est comme ça, il est sympa et il aime quand vous êtes classe.

-          - Un bébé fait TOUT LE TEMPS caca dans sa couche alors que vous veniez tout juste de changer une couche de pipi il y a 5 minutes. Juste pour vous embêter.

-          - C’est TOUJOURS quand vous oubliez de lui enlever ses chaussettes au oment du change que bébé frotte ses petits talons contre ses fesses tartinées de caca….

-          - Et (pour les petits garçons !) TOUJOURS quand vous oubliez de lui tenir le zizi vers le bas qu’il en profite pour faire pipi et vous arroser copieusement.

-          - Un bébé fait TOUT LE TEMPS caca dans sa couche juste au moment où vous vous apprêtez à partir, que tout est prêt, que la combi pilote est mise et que la clé est déjà dans la serrure. Et là, demi-tour et changement de couche. C’est pas comme si vous étiez pressée, non.

-          - Et quand il ne fait pas caca au moment de partir…il s’endort. Genre ça faisait 4 heures que vous désespériez de l’endormir et pof, au moment où vous rassemblez les dernières affaires, vous le trouvez endormi sur son tapis d’éveil.

-          - Toujours dans la rubrique sommeil. En voiture, un enfant s’endort TOUJOURS 3 minutes avant d’arriver à destination, et si possible, après avoir été chiant grincheux pendant tout le trajet.

-          - Ensuite, même pas la peine d’essayer de le maintenir endormi en le sortant délicatement de son siège auto et en le posant doucement dans son lit, il se réveille SYSTEMATIQUEMENT. Et même s’il n’a dormi que 3 minutes en voiture, il est dans une forme éblouissante…alors que vous, vous vouliez juste avoir la paix une demi-heure.

-          - Les bébés n’aiment PAS les petits-pots maison. Ils ne veulent manger que des petits pots dégueu industriels. Et ça marche aussi avec l’inverse : Les bébés n’aiment QUE les petits pots maison. Pas moyen de leur refourguer un petit pot quand on est en vadrouille, pour peu qu’ils aient été habitués à du « fait-maison ».

-          - Les bébés préfèrent TOUJOURS les jouets « qui n’en sont pas » aux jouets « qui coûtent un bras » et se passionnent pour l’essoreuse à salade, un pot de glace vide, une boite à chaussures,  une cuillère en bois,  une corbeille à linge, une boîte en plastique… Plus besoin de se ruiner chez Joué-Club, c’est dans les réunions Tupperware que vous trouverez leur bonheur !

 

 

E

 Et le mode d'emploi des enfants de plus de 18 mois, il existe aussi ! Mais bien sûr... Rendez-vous dans quelques jours pour la suite !


PS: Si vous attendiez que je vous révèle enfin où se trouve le bouton OFF puor faire cesser les pleurs de bébé...je suis désolée de ne pas pouvoir accéder à votre demande, je ne l'ai moi-même pas trouvé !


 

Photo: Dieter Schütz  / pixelio.de

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by C-cilou - dans Ma vie de maman
commenter cet article
1 septembre 2011 4 01 /09 /septembre /2011 15:07

DSC06440.JPGQuel bel après-midi d'été, dimanche dernier..! Nous sommes allés, Papa, Maman, Louloute et Loulou, pique-niquer au Jardin des Plantes. Mais le but de la visite n'était pas seulement ce magnifique jardin, ses plantes variées, ses pelouses d'un vert que je ne renierais pas...  Non, le but de la visite était de faire connaissance avec des blogueuses que je lis et que j'apprécie, à savoir Mimilady, Covima et Mindalicious. Du beau monde, quoi.

 

Mimilady était venue avec son Superman et ses Minis (trois magnifiques enfants) avec qui ma Louloute s'est parfaitement entendue.

Ils ont observé les poissons et les tortues dans le ruisseau, pris des bâtons pour des canes à pêche, escaladé des araignées, mangé les délicieux "gâteaux Flamby" de Mimilady (des cannelés, en fait !) (à tomber par terre, soit dit en passant) (j'irais même jusqu'à dire que c'était une vraie tuerie!)...Bref, on ne les a pas entendus....et on était drôlement tranquilles. Même mon Loulou a été sage et a fait la sieste pour la première fois dans la poussette.

 

On a parlé de plein de choses. Un peu de blog, quand même, mais pas tout de suite, afin de ne pas faire regretter à nos chères moitiés de nous avoir  accompagnées dans ce traquenart à ce délicieux pique-nique familial. Et quand on en a enfin parlé (on ne pouvait vraiment plus se retenir !), ils ont gentiement emmené les enfants jouer à l'aire de jeux.

 

Bref, un super après-midi. J'ai eu la drôle d'impression de m'être fait de nouvelles amies...mais des amies que je "connaissais" déjà.

 

Un seul regret: ne pas avoir pu faire la connaissance du mari et des enfants de Covima (qui a d'ailleurs fait de magnifiques photos des lieux, allez voir ici).

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by C-cilou - dans Ma vie de maman
commenter cet article
22 août 2011 1 22 /08 /août /2011 22:43

374144_R_K_B_by_by-sassi_pixelio.de.jpgMon petit garçon a fait ses premiers pas hier !


Deux pas, puis cinq, puis aujourd'hui déjà la moitié du salon et même des petits demi-tours free-style! J'avais déjà raconté la semaine dernière à quel point ses progrès étaient fulgurants depuis que sa soeur (parfois un peu étouffante) était partie en vacances chez sa Mamie. En fait, il a peaufiné sa démarche et s'est entraîné pendant l'absence de Louloute, pour finalement lui réserver, à elle, LA surprise à son retour. A peine arrivée qu'il s'est élancé tout seul, galvanisé par sa présence...


J'essaie de mémoriser sur mon disque dur tous ces moments: les premiers pas au parc, la première fois où il s'élance dans mes bras, son sourire jusqu'aux oreilles, ses petites mains qui applaudissent quand il est fier de lui, sa démarche encore mal assurée, la première fois où il se met debout, tout seul sans appui au milieu du jardin, la première fois où il s'élance "vers le large", sans chercher nos bras et toutes les fois où il retombe sur les fesses sans se décourager...

Pour Louloute, je me souviens aussi très bien de ses premiers pas, à la maison, avec ses nouvelles chaussures roses.

 

Je ne sais pas pourquoi c'est si important, pour une maman, les premiers pas de son enfant... Pourtant, on dit souvent qu'un enfant qui marche, c'est le début des ennuis... Peut-être...mais je crois qu'avant tout, la marche, c'est le signe d'un chemin qui commence vraiment, d'un enfant qui ne dépend plus de ses parents pour prendre de la hauteur sur le monde, de découvertes sans limites.


La métaphore de la vie, sans doute...

 

  Photo: by-sassi  / pixelio.de
Repost 0
Published by C-cilou - dans Ma vie de maman
commenter cet article
16 août 2011 2 16 /08 /août /2011 08:18

DSCN3277.JPGMon Loulou a 14 mois aujourd’hui… Je n’ai pas l’habitude de fêter ses « anniversaires de mois », la plupart du temps, d’ailleurs, je n'y pense pas le jour même. Mais là, les choses sont différentes…il a fait tellement de progrès depuis trois jours…plus de progrès qu’il n’en n’a jamais faits en un mois !


Il commence à gazouiller de façon vraiment compréhensible. Pendant longtemps, son unique mot de vocabulaire a été « zaza ». Zaza pour dire « ça », la plupart du temps, mais aussi d’autres choses. Maintenant, en plus de « Maman », « Papa » ou « encore » (qu’il dit quand même depuis quelques temps), il dit aussi : «  didi » (déformation du prénom de sa sœur), « pain », « ba » (= banane), « gogan » (toboggan) et surtout… « manger »…Son premier « vrai » mot a donc été « manger »… ! C’est très révélateur, étant donné son grand appétit ! (…sachant que le premier mot de sa sœur a été « chaussure » cf. cet article…quand on connait sa coquetterie et son amour des fringues, c’est très révélateur aussi !).


Il commence à bien imiter les bruits d’animaux, même s’il fait invariablement « coin-coin » dès qu’il voit un animal "en vrai" : chien, vache ou oiseau, peu importe, c’est « coin-coin ». Il s’intéresse (enfin !) aux livres, surtout aux livres d’animaux. Il imite de bruit de la voiture (brbrbrbrr) dès qu’il en voit une (ou dès qu’il monte en poussette !) ou quand il joue avec ses voitures et son garage. Il montre sa bouche quand on lui demande où elle se trouve, son nez, sa tête, ses pieds et, grande nouveauté, quand on lui demande « où est Loulou ? », il se désigne en pintant son doigt sur lui. Bon, il se désigne aussi quand on lui demande « où est maman » ou « où est papa », mais bon, on va pas chipoter, il y a un net progrès quand même !


Il se met aussi à vouloir vraiment marcher… En fait, il s’est mis debout tout seul assez tôt, vers 9 mois, et d’une manière générale, il est assez à l’aise sur le plan moteur (il rampait à 7 mois, faisait du 4 pattes à 9 mois, montait les escaliers à 12 mois) et marche quand on lui tient les mains depuis qu’il a 11 mois…mais il n’a jamais eu envie de se lancer tout seul. Mais là, il essaie, il se lance, mais retombe sur les fesses. Il se jette sur son chariot de marche dès qu’il le voit ou sur n’importe quelle chaise pouvant faire office de déambulateur…et hop, il arpente la maison et hurle au moindre obstacle.  On le fait marcher en le tenant à une main et il tient super longtemps…Je pense qu’il ne va pas tarder à marcher.


Et en plus…il dort ! Pratiquement plus de réveil à 5 heures pour prendre son petit-déj, des siestes matin et après-midi, hyper longues…Un bonheur !


Je suis soufflée par tous ces progrès, et tellement fière de mon petit bonhomme…

Mais je me demande si tous ces progrès ne sont justement pas liés au fait que sa sœur est en vacances chez sa Mamie et qu’il est seul à la maison en ce moment…l’empêcherait-elle se prendre son envol ? Avait-il besoin d’une espace de liberté ou d’avoir ses parents pour lui tout seul pour pouvoir se lancer en toute confiance ?

Repost 0
Published by C-cilou - dans Ma vie de maman
commenter cet article
15 août 2011 1 15 /08 /août /2011 08:39

DSCN3112.JPGMa Louloute a un doudou, comme beaucoup d’enfants de son âge. Elle le cajole, elle le trimbale partout, elle lui parle, elle le triture…et elle l’aime tellement…que ça se voit. Son doudou part en lambeaux, le tissu devient transparent, les trous s’agrandissent, les bras menacent de tomber…quant à la couleur, n’en parlons pas : de bleu turquoise il est passé à bleu serpillère. Et tout cela ne va pas aller en s’améliorant puisque Doudou a perdu son frère jumeau, le double que nous avions acheté dès que Louloute avait semblé jeter son dévolu sur ce doudou en particulier. Perdu au vide-grenier de St Briac en juillet 2010 (avis de recherche lancé, au passage) (oui, j’ai déjà cherché sur SOS Doudoux, en vain).

 

Mais maintenant, Doudou va mieux. Il sort de l’hôpital des Doudoux. Il a encore des cicatrices et son aspect est encore un peu amoché, mais il connaît comme une seconde jeunesse. C’est Mémère Lulu, l’arrière grand-mère de mes enfants qui l’a soigné, toute une journée durant, qui l’a recousu, reprisé, lavé, séché délicatement…C’est chez elle « l’hôpital des Doudoux » et elle est une chirurgienne-infirmière très compétente et aimante ! Il y a déjà fort longtemps, elle avait recousu et rembouré l'ours en peluche de Monsieur C-cilou, tout raplapla à force d'être utilisé en guise d'oreiller.

 

J’ai eu peur que ma Louloute ne le reconnaisse pas, son Doudou chéri. On n’avait même plus le droit de le laver, ces derniers temps, tellement elle redoutait de s’en séparer et surtout, de le retrouver changé (surtout son odeur pestilentielle son délicat parfum). Mais finalement, il n’en n’a rien été…elle l’a reconnu tout de suite, l’a serré dans ses bras et s’est réjoui de le voir si joliment réparé. Merci Mémère Lulu !

 

PS : J’ai une pensée pour un autre Doudou, pas un Doudou en tissu, non, un vrai Doudou, un vrai petit bout de chou de même pas une semaine, qui est lui aussi, à l’hôpital, depuis sa naissance, qui a subi une opération dès ses premières heures de vie, qui se bat comme un lion et qui recouvre doucement la santé. J’espère aussi qu’on pourra bientôt le serrer contre nous, ce petit Doudou qu’on aime déjà si fort !

Repost 0
Published by C-cilou - dans Ma vie de maman
commenter cet article

  • : C-cilou et ses loulous
  • C-cilou et ses loulous
  • : Des trucs de Mamans..mais pas seulement !
  • Contact

Soit dit en passant

Je suis de retour... ou pas.

 

 

Rechercher

C'est qui C-cilou?

 

Maman de deux Loulous (4 ans et 20 mois), prof en congé parental, mariée à Monsieur C-cilou.

Je blogue pour répondre à une irrésistible envie de de décrire le quotidien, pour lui donner plus de saveur, le rendre plus rigolo et doux, comme un ourson haribo...et éviter que ma mémoire ne se vide à la vitesse d'un paquet de bonbons ! Je blogue pour prendre du temps pour moi, pour me poser, réfléchir, comprendre, partager.

Depuis Septembre 2011, nous vivons à Berlin (oui, oui, en Allemagne).

Me contacter

C_cilou_loulous@yahoo.fr

je suis une maman bambinou

Suivez-moi sur Hellocoton

Retrouvez C-cilou sur Hellocoton

Bannière

Photos (de gauche à droite) © Tom Kleiner © Utaaah © Klaus Gerhardt

pixelio.de