Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 mars 2012 3 07 /03 /mars /2012 08:25

 

292072 web R by BirgitH pixelio.deJe vous rassure tout de suite : nous n'étions pas concernés par la catastrophe ferroviaire qui a eu un près de Varsovie, samedi dernier, donc le jour de notre voyage (en train!). Merci Mary d'avoir eu une petite pensée pour nous en apprenant la nouvelle.

 

Donc nous sommes bien arrivés, le voyage en train s'est bien passé, malgré les six heures de trajet et les nombreux bagages que nous avions avec nous (et encore, nous nous sommes restreints au maximum ! Mais 1 mois à 4 personnes, avec un temps encore froid -bottes de neige, combis de ski etc.-, ça exige un minimum de bagages (auxquels manque d'ailleurs cruellement l'indispensable stick Badaboum, malencontreusement oublié par M. C-cilou.).


Nous louons l'appartement d'une amie polonaise, qui elle-même habite actuellement à Berlin (mais pas chez nous!). A notre arrivée, nous avons découvert un magnifique appart' (dont le frigo avait été rempli par les parents de notre amie, les lits faits etc. Aaahhh, l'hospitalité polonaise), tellement beau, vaste et bien décoré que j'ai l'impression de vivre dans les pages d'un magazine de déco (et accessoirement, que je me demande comment nous allons faire pour tenir un mois sans qu'un de mes Loulous n'abîme, au choix, une œuvre d'art, un objet de valeur, un beau livre, un meuble design...). (En tous cas, Loulou a déjà inauguré les lieux en faisant caca dans la baignoire) (oui, mon fils fait régulièrement caca dans son bain, c'est son plus gros défaut). En plus, il est idéalement situé (l'appart', pas mon fils, hein!) dans le centre de Varsovie.

 

Les enfants s'y sentent bien, même si pour l'instant ils n'ont pas encore beaucoup de jouets pour s'y amuser, car nous attendons la livraison d'un carton rempli de leurs jeux, DVD et livres préférés, posté depuis Berlin avant notre départ. Alors, en attendant, on y fait de super partie de cache-cache en famille (il doit y avoir 100 m² de surface, donc les cachettes potentielles sont nombreuses!), on prend la chaise du bureau pour un manège, la baignoire pour un « cercueil de verre » (oui, c'est glauque, mais ma fille est tellement obsédée par Blanche-Neige, qu'elle rêve d'avoir un « cercueil de verre », glups.). Du coup, je me dis maintenant que j'aurais pu économiser 22,50 € pour l'envoi du colis de jouets puisqu'ils s'amusent très bien avec leurs « essentiels » (les rares livres et jeux qu'on a emporté avec nous pour le voyage et les premiers jours), à savoir une robe de princesse pour Louloute et un Dokéo pour Loulou. Et en plus, j'aurais pu envoyer un carton moins lourd si j'avais pensé, avant de le charger en DVDs, que l'on pouvait éventuellement s'en passer grâce à Youtube, où l'on peut trouver moults dessins-animés. La prochaine fois, C-cilou, branche ton neurone.


Cet appartement a également la bonne idée d'être doté d'un lave-vaisselle (hiiiiiii ! Moi qui en suis privée depuis 7 mois à Berlin, ça me met dans des états!), mais la mauvaise idée de ne pas être pourvu de micro-ondes. Vous allez me dire : ça se compense. Ben oui, si ce n'est qu'il n'a pas de sèche-linge non plus. 1 pas en avant, 2 pas en arrière (il était une fermièr-euh, qui allait au marchééé...). Quoique, en y réfléchissant bien, avec le peu de jouets à disposition des Loulous pour jouer, nous passons moins de temps à ranger. Kif, kif, donc, au final.


Les Loulous partagent leur chambre, ils sont ravis. Dire qu'on estime avoir la chance de pouvoir leur offrir, à Berlin comme en France, une chambre individuelle, alors que ce qu'ils veulent, eux, c'est être dans la même chambre (j'entends d'ailleurs des rires étouffés derrière la porte alors qu'il est l'heure de dormir, je vais aller y faire un tour, moi!).

 

Du coup, je vous abandonne, je publie ça pour demain matin et le reste viendra après-demain, OK?

 

Photo: © BirgitH  / pixelio.de

Repost 0
6 mars 2012 2 06 /03 /mars /2012 08:50

bouquet.JPGJe n'avais aucune idée de ce que je voulais comme bouquet de mariée. Et quand je suis allée voir la fleuriste en bas de chez moi, j'ai été un peu refroidie: "Comment vous voulez que je vous dise combien ça va coûter? Il faut d'abord savoir ce que vous voulez. C'est quand votre mariage? Quoi, dans deux mois? Mais vous venez me voir bien trop tôt! Vous voulez du fushia? Ben alors, vous pouvez toujours attendre parce qu'en hiver, il n'y a pas de fleurs fushia. A part des roses" Dans le genre: je ne veux pas attirer le client.

Evidemment, je me suis trouvée une autre fleuriste. Qui ne m'a pas regardée comme une tarée. Qui m'a proposé d'autres fleurs que des roses (ben oui, les serres, ça existe). Mais finalement, je me suis quand même rabattue sur des roses. J'aime les choses simples et je trouvais qu'un bouquet de roses à peine écloses avait quelque chose de précieux, de délicat, d'intemporel. Et un bouquet uni, c'est à la fois classique et contemporain. Simple et sophistiqué. Un peu comme ma robe.

La fleuriste a, en plus, glissé un lien avec des perles grises dans le bouquet et enfilé quelques pailettes fushia sur un fil de fer tout fin, enchevêtré entre les roses.

 

Et mon bouquet, je le trouvais tellement beau que je l'ai gardé quasiment toute la journée.

 

Et le tout petit bouquet de roses violettes, c'était celui de ma Louloute...

Repost 0
Published by C-cilou - dans Mariage
commenter cet article
5 mars 2012 1 05 /03 /mars /2012 08:28

410806 web R K by Stefan Bayer pixelio.deNous n'avions pas le choix, car notre salle de bains est trop petite, et nous avons dû installer la table à langer de Loulou dans sa chambre. Cela nécéssite quelques aménagements si l'on veut conserver une pièce saine (et préserver son odorat...et le nôtre!) et ne pas galérer avec les aller-retours point d'eau-chambre.

 

Pour le côté pratique, nous avons improvisé un point de change dans la chambre la plus proche de la salle de bains pour pouvoir le poser rapidement sur un lit après l'avoir sorti du bain. Dans un petit panier, j'ai regroupé les produits dont on a besoin et quelque couches et j'ai le tout en double dans sa chambre, sur sa vraie table à langer.

 

Ensuite, pour le problème délicat des odeurs et pour éviter d'arriver le matin dans une chambre sentant le fenèc, j'ai quelques astuces

- Pas de poubelle à couches dans la chambre, c'est moyennement efficace et il y a toujours une vague odeur (ou une vague d'odeur, haha) dès qu'on ouvre le couvercle. Donc les couches sont jetées dans la poubelle de cuisine, elle-même vidée très régulièrement.

- Aération régulière, été comme hiver, mais ça, ça tombe sous le sens, surtout dans une chambre de bébé.

- Comme nous utilisons des lingettes lavables, que je place dans une boîte fermée hermétiquement par un couvercle entre deux lessives, j'évite la prolifération des bactéries, des champignons et des mauvaises odeurs en utilisant le déodorant et spray désinfectant spécial couche lavable (même si nous utilisons des couches jetables). C'est un produit de la marque Néobulle, que j'adore, vous l'aurez remarqué. Un petit pshit avant de refermer le couvercle, l'esprit tranquille. Le spray est composé d'huiles essentielles bio de lavandin, de citron, de tea-trea et d'alcool. Aucun risque pour la peau de  bébé car tout part au lavage. En plus, je m'en  sers pour désinfecter le thermomètre, le mouch e-bébé, les ciseaux...deocouche.jpg

- Et ensuite, une fois la couche au contenu explosif changée, je redonne un coup de frais à la pièce en utilisant le spray ambiance 100% naturel P'tit cocon qui en plus a le mérite de préparer la chambre pour la sieste ou la nuit, puisqu'il assainit latmosphère tout en favorisant la détente, avec ses huiles essentielles de camomille, marjolaine et orange douce. Contrairement à certains sprays d'ambiance aux huiles essentielles, qui ne doivent pas être utilisés pour les moins de trois ans, celui-ci est tout à fait adapté aux bébés.

 

 spray-d-ambiance-ptit-cocon-neobulle.jpg

 

Le tout est disponible sur le site BamBinou, bien entendu !

 

Et pour finir, je laisse la parole à Nana:

 

 

 


 

Photo: © Stefan Bayer  / pixelio.de

Repost 0
Published by C-cilou - dans Ecolo & Co
commenter cet article
3 mars 2012 6 03 /03 /mars /2012 09:28

Je ne rêve que d'une chose: m'encroûter dans la monotonie et dans la routine. Non, j'exagère, mais en tous cas, j'aimerais bien me poser (j'ai déménagé 8 fois en 13 ans)...et je ne peux pas, parce que sans cesse de nouvelles aventures s'offrent à nous et nous ne pouvons les refuser ! La prochaine: un séjour d'un mois en Pologne, à Varsovie, toujours dans le cadre des recherches de Monsieur C-cilou, historien de son état. Comme je me voyais mal rester seule à la maison pendant 1 mois avec les Loulous, nous l'accompagnons tous.

Ma Louloute ira à l'école française de Varsovie (l'occasion de renouer avec le système français ! On verra si ça sera un choc pour elle, mais c'est presque dommage qu'elle s'interrompe dans son apprentsisage de l'allemand parce que là, elle parle quasiment couramment) et Loulou sera trimballé, dans le porte-bébé, sur le dos de sa maman, à la découverte de la capitale polonaise. Ce sera l'occasion pour moi de rafraîchir mes souvenirs de la langue polonaise. Hum, ça ne va pas être facile parce qu'ils sont bien enfouis, tout au fond de mon cerveau et que je doute qu'un mois de suffise pour réactiver tout cela, mais je suis contente de m'y remettre.

 

Bref, nous sommes ravis d'ouvrir un nouveau chapitre des "aventures de la famille C-Cilou à l'étranger", j'ai hâte de vous raconter comment cela va se passer et de vous parler des différences culturelles entre la Pologne et la France!

 

Nous partons aujourd'hui, et à l'heure à laquelle ce billet paraîtra, nous serons dans le train, avec nos grosses valises et nos Loulous surexités !

Repost 0
2 mars 2012 5 02 /03 /mars /2012 08:59

 

483885_web_R_K_B_by_Gerd-Altmann_pixelio.de.jpgOn entend souvent que les femmes ont cette capacité à mener de front plusieurs tâches. Préparer le repas, tout en portant le petit dernier, le téléphone coincé contre l'épaule.

 

Notre destin à nous toutes, femmes actives ou au foyer? La seule façon de s'en sortir, tellement la To Do Liste est longue?



Je me suis longtemps fait le reproche de n'être pas assez bien organisée, parce que justement, je n'arrive pas à faire plusieurs choses à la fois. Si j'essaie, parce que je suis particulièrement pressée, alors je cours à la catastrophe car je ne suis pas assez concentrée et je suis encore plus étourdie que d'ordinaire. En plus, je me considère comme assez lente et mon mari, qui est un modèle d'efficacité et de rapidité, me met, sans le vouloir, une pression dingue.



Non, moi j'ai besoin de temps, de concentration. J'ai besoin de faire les choses de manière approfondie et exhaustive, je ne sais pas zapper parce que cela me rend profondément insatisfaite.

Bon, c'est assez extrême chez moi...

Je DETESTE interrompre une activité pour en commencer une nouvelle, d'une autre nature, et revenir ensuite à la première, avoir à me reconcentrer à nouveau dessus, etc. Combien de fois dis-je à mes enfants « attends, je finis ça et j'arrive ».

Le plus symptomatique, chez moi, c'est l'exemple de la vaisselle. Je n'ai pas de lave-vaisselle (aaaargghhhh!). Bon, alors je procède méthodiquement. Déjà, je ne fais jamais de "petite vaisselle" entre deux. J'estime que c'est une perte de temps. Faire couler l'eau, essuyer la petite vaisselle (car il faudra faire de la place pour ce qui suit...), ça ne me fera pas avancer plus vite, au contraire. Non, j'attends que tout ce qui aura pu être sali lors de cette session "cuisine", le soit et je m'y attaque seulement là. Ensuite, je fais quelque chose d'assez spécial: je frotte déjà le tout à l'éponge et au liquide vaisselle, avant de rincer. C'est à dire que je ne rince pas à chaque assiette. Là aussi, j'ai l'impression que c'est un gain de temps: pas besoin d'actionner le robinet à chaque fois et de vider l'excédent d'eau sans arrêt. Oui, je sais, c'est space.



Pareil pour le linge: je cumule mes lessives sur un seul jour de la semaine plutôt que de fractionner en petites lessives, parce que sinon, j'aurais l'impression d'avoir l'esprit quotidiennement accaparé par les lessives, même pour seulement 10 minutes consacrées à ça tous les jours. Pareil pour les papiers, je regroupe ça en "blocs", incapable de faire "un peu de paperasse" en plus de tout le reste, incapable de me disperser.



Je me suis crue extrêmement bizarre jusqu'à ce que je lise cet article, intitulé "Être multitâches ou efficace?". Parce que oui, ce n'est pas parce qu'on est multitâches qu'on est efficace...c'est même le contraire ! Être multitâches est source de stress et d'erreur, être multitâches, c'est seulement se donner l'illusion de maîtriser les choses, mais c'est en fait être esclave du "tout, tout de suite"...et en même temps, surtout. Être multitâches, c'est se perdre dans les détails et au final, ne pas gagner de temps, mais en perdre.



Je suis donc NORMALE. Je ne manque pas de souplesse, de capacités d'adaptation, je ne suis pas psychorigide, non c'est juste que je suis EFFICACE, moi ! Youhou, ça fait du bien à lire et à écrire, ça !



Et vous: monotâche ou multitâches?

 

Foto: © Gerd Altmann pixelio.de

Repost 0
Published by C-cilou - dans Ma vie de maman
commenter cet article
28 février 2012 2 28 /02 /février /2012 09:32

Mes enfants ont assisté au mariage de leurs parents. C'est courant de nos jours.

Et comme pour les mariés qu'on voit en photo le dimanche dans la presse régionale, nous avions de beaux enfants, mis sur leur 31. Par contre, contrairement aux mariés de la presse régionale, nous n'avons jamais réussi à faire de belles photos de nous 4, chacun un enfant dans les bras. Il y en a toujours un qui ne regardait pas l'objectif, ou qui avait le pouce dans la bouche, ou qui faisait la tête.

 

enfants.jpg

 

Il faut dire qu'ils étaient perturbés, nos enfants, ce jour là. Surtout mon petit Loulou, qui n'a rien compris à ce qu'il se passait. Je ne l'ai pas vu de la matinée, parce que j'étais chez le coiffeur ou en train de m'habiller. En plus, il a senti l'agitation, l'excitation, l'impatience, bref, l'anormalité de la situation. Et quand il m'a vue réapparaître, j'étais méconnaissable. Alors il m'a fait la tête. Il m'a snoblée, ignorée, pendant plus d'une demie-heure, se réfugiant dans les bras de son père, qu'il ne voulait pas quitter. Du coup, on l'a sur toutes les photos prises au début du mariage, mais de dos, parce qu'il ne voulait voir personne et qu'il était calé sur l'épaule de son père (cf. les photos). Ensuite, dans le bus qui nous conduisait à l'ambassade pour le mariage (oui, on avait loué un minibus pour se rendre à l'ambassade de France de Berlin) (classe, non, de se marier à l'ambassade ?) il m'a "reconnue" et là, il ne m'a plus quitté, moi. J'ai vaguement tenté de lui faire comprendre que je ne pouvais pas le porter (rapport à la robe encore flambant neuve) (et à ses chaussures pas vraiment flambant propres), mais c'était peine perdue, d'autant plus qu'à l'époque (c'était avant l'opération déscotchage), il ne se laissait approcher par aucun grand-parent. Donc voilà, je me suis dit 'tant pis pour la robe" et j'ai porté mon Loulou, tout chamboulé. (cf. photos, une fois de plus). Finalement, ma robe n'aura pas été tachée et ensuite, au fil de la journée, il a fini par se dérider un peu, mais j'ai dû l'avoir près de moi y compris pendant le repas (alors que je voulais manger tranquille!) parce qu'il hurlait à la table des grands-parents... Et pendant la soirée, il a vécu sa petite vie, en jourant avec son sac à dos qu'il promenait partout. J'adore, à ce titre, la photo (en bas à droite) où l'on danse tous les deux (mon mari et moi, pas mon fils et moi, hein!). C'était LA valse des mariés, donc un grand moment de la journée, et on voit sur la photo un petit bonhomme haut comme trois pommes qui passe dans le champ de l'appareil. J'adore le contraste. Mariée et Maman à la fois.

 

Quant à ma Louloute, elle a mieux compris, bien sûr, ce qui se passait. Elle était magnifique avec sa jolie robe et je lui avais commandé un petit bouquet, pour qu'elle soit à l'honneur aussi. On ne marie pas tous les jours sa maman et son papa ! Mais bon, elle a voulu être portée aussi, n'a pas voulu être photographiée, a refusé de prêter son bouquet à sa cousine, a eu faim en plein milieu de la cérémonie...(heureusement que Monsieur C-Cilou avait prévu un paquet de gâeaux, il pense à tout) est passée allègrement devant nous pendant que nous échangions nos consentements, cherchant à attirer notre attention... Heureusement aussi que certains de nos invités avaient prévu des cadeaux pour les enfants et que pendant le goûter qui a suivi le mariage, ma Louloute a pu s'occuper avec du coloriage. Nous avions aussi prévu des jouets, mais tout était resté à l'hôtel où nous allions passer la soirée...

 

Maintenant, nous comprenons pourquoi "autrefois", on se mariait avant d'avoir des enfants, parce que profiter de son mariage, tout en ayant un oeil sur ses enfants, ce n'est pas chose facile. Même si nos invités nous ont bien aidés, nos enfants voulaient être un peu avec nous, et cela se comprend. Mais j'ai trouvé cela éreintant, d'avoir à porter mon fils (+mon bouquet, ma pochette+ mes gants) quasiment en permanence. Enfin, la fatigue était vite oubliée car nos enfants sont partis se coucher tôt (une pièce attenante à la salle de réception avait été aménagée en chambre d'enfants, idéal).

 

Sinon, vous aurez remarqué que mes enfants étaient en accord parfait avec les couleurs du mariage...fushia et gris... et bien sûr que c'était fait exprès !

Repost 0
Published by C-cilou - dans Mariage
commenter cet article
26 février 2012 7 26 /02 /février /2012 19:41

85557_web_R_K_B_by_S.-Hofschlaeger_pixelio.de.jpg

Que faites-vous quand votre enfant se cogne et se fait mal?

 

Bisou magique? Gant de toilette froid? Cuillère à soupe appliquée sur la bosse?

Arnica?

 

Jusqu'à présent, j'utilisais l'arnica, de préférence en pommade et ça marchait super bien. Je me souviens même d'un jour où ma Louloute a reçu un coup de boîte à musique bien lourde (bien allemande!) dans la tête (les enfants communiquent comme ils peuvent, hum!) et où j'aurais parié qu'un oeuf de pigeon allait faire son apparition le lendemain. Un peu d'arnigel sur le front...et le lendemain, plus rien, pas de bosse, de gnon, de bleu.

Bref, l'efficacité de l'arnica n'est plus à démontrer.

 

Mais là, j'ai fait une trouvaille qui a relegué mon tube d'Arnigel au fond de la trousse de toilette de mes Loulous (avec les vieilles compresses et les pipettes de sérum phy décapitées).

 

Ma trouvaille s'appelle "Stick Badaboum", et nous rend de fiers services quasi-quotidiennement.

Neobulle-badaboum.jpg

 

C'est un petit stick à bille, rempli d'une solution qui contient de l'arnica et des huiles essentielles apaisantes.

Je ne lui trouve que des avantages:

1. Application facile et propre, on ne se salit pas les mains comme avec un tube d'arnica.

2. Pas de granules à sucer (plus pratique quand l'enfant pleure, la bouche crispée et bavouillante)

3. Format super pratique, toujours sous la main à la maison et facile à glisser dans un sac pour les balades .

4. Soulage immédiatement et apporte un peu de fraîcheur pour éviter l'aparaition de la bosse (effet glaçon).

5. Hyper efficace, aucune bosse n'a réussi à perçer sur le front de mes cascadeurs chérubins, malgré des chutes ou des coups mémorables.

6. Un nom rigolo, qui, une fois prononcé, fait revenir le sourire sur toutes les lèvres. Ici, quand Loulou se fait mal, Louloute m'appelle à la rescousse "Maamaaan !!!! Stick Baaadabouuuuouuuuum!". C'est devenu un rituel assez amusant, somme toute !

 

Et tous ces avantages cumulés font qu'aucune bosse n'aparaît et que les larmes sont bien vite sechées.

 

L'idéal étant d'en avoir deux: un dans son sac et l'autre à la maison et d'acheter en complément le stick "Petit Bobo", pour les coupures, griffures, petites blessures qui saignent... Je ne l'ai pas encore et il m'a manqué dernièrement, pour "réparer" un genou abîmé par un beau gadin...

 

Stick Badaboum, Néobulle, en vente sur BamBinou, 7,50€

 

Photo: S. Hofschlaeger, pixelio.de

Repost 0
Published by C-cilou - dans Ecolo & Co
commenter cet article
24 février 2012 5 24 /02 /février /2012 08:09

J'ai découvert un super site pour fabriquer des montages photos et je me suis lancée avec un sujet qui me tenait à coeur. Je vous laisse le soin d'apprécier...

 

Conge-parental.jpg

 

Merci à Ségolène, de MamaNana, pour la découverte du site !

Repost 0
Published by C-cilou - dans Ma vie de maman
commenter cet article
23 février 2012 4 23 /02 /février /2012 08:27

desVous connaissez tous ça. Lors des journées d'hiver pluvieuses, où il fait nuit tôt (je sais de quoi je parle, ici à Berlin il commence à faire nuit à 15h30), les enfants sont coincés à la maison, on cherche à les occuper, on sort les puzzles, les ateliers-perles, on construit des cabanes pour les nounours, on rejoue à des jeux de société qu'on avait presque oubliés...

 

Et à la fin de la journée, le salon (ou la chambre) est dans un état proche de celui qu'aurait laissé un tsunami sur son passage.

 

Alors, comme il n'est que 17h13 et que les enfants ont déjà demandé 123 fois quand est-ce que ça serait l'heure de regarder un DVD, on sort une ultime activité de son chapeau de maman rusée, mais cette fois-ci une activité « deux en un »... C'est-à-dire une activité servant à la fois à occuper les fauves enfants et à s'épargner un surcroît de travail. Tout bénef, quoi.

 

Pour cela, vous aurez besoin d'un dé de couleur (par exemple, du type de celui qu'on trouve dans le fameux Jeu du Verger, mais il y en a d'autres, avec 6 couleurs, pour plus d'efficacité).

 

de.jpg

L'enfant (ou les enfants, ça ira encore plus vite à plusieurs, mais si vous avez un enfant unique, ça marche aussi!) jette le dé et range tous les objets de la couleur indiquée par le dé. Ça marche bien, même avec les plus petits.

Ensuite, on complète avec un dé classique, avec des points, pour les enfants un peu plus grands.

Un 6 : on range les jouets multicolores

Et avec les autres chiffres, on trouve des correspondances avec les couleurs qui ne figureraient pas sur le dé de couleur. Par exemple 1= orange / 2=marron...etc. On peut aussi jouer avec les motifs 3= objets à fleurs / 4= objets à pois...etc.

 

Ça marche encore mieux en lançant un chronomètre qui sonne au bout de X minutes... (sur votre portable, ou sur internet...j'utilise ça avec mes élèves pour les exos en temps limité...le chant du coq en fin de chrono, ça les réveille!)

 

Et en moins de temps qu'il faut pour le dire, voilà la chambre rangée et l'heure tant attendue du DVD arrivée.

 

Par contre... (parce qu'il y a quand même un « mais »...)

Il vaut mieux que votre système de rangement soit bien au point, avec les cubes dans cette boîte, les objets pour les poupées dans ce bac, les puzzles sur cette étagère pour que les enfants sachent clairement où vous attendez que chaque objet soit rangé pour ne pas que vous retrouviez des légos dans le landau de la poupée et les concombres en plastique de la dînette dans le tiroir à chaussettes. Parce que sous la pression du contre-la-montre, il se peut qu'ils soient tentés de balancer tout au premier endroit venu.

 

Mais après-tout, puisque c’est vous le maître du jeu... vous aurez l’œil !

 

  Photo: memephoto  / pixelio.de
Repost 0
21 février 2012 2 21 /02 /février /2012 09:21

IMG_9843.jpgJe n'ai absolument pas hésité. Je savais que je voulais que mon futur mari voie ma robe de mariée.Nous préparions un mariage qui m'avait rien de traditionnel. Un mariage en hiver, à l'étranger, dans l'intimité, en petit comité, en étant déjà parents et en couple depuis 13 ans. Pas un mariage original non plus, mais vraiment pas un mariage conventionnel.

Je savais que je ne voulais rien décider seule pour ce mariage, y compris concernant la choix de la robe. Je voulais qu'il y soit associé et surtout, je ne voulais absolument pas courir le risque de le décevoir. Je ne voulais pas lire ne serait-ce qu'un soupçon de déception dans ses yeux (et je les connais, ses yeux !), je voulais la garantie de lui plaire. 

Il a été d'accord, nous avons choisi la robe ensemble et il a tout de suite montré que c'était aussi ce genre de robe qui lui plaisait. Nous étions donc parfaitement sur la même longueur d'ondes (et sur la même longueur de robe !). Je suis assez supersticieuse, mais là, je n'en avais rien à faire. Et nous avons aussi choisi son costume ensemble. Par contre, j'ai gardé la surprise de la coiffure et du maquillage.

Je ne sais pas du tout si je lui aurais montré ma robe si nous avions fait un mariage en grand tralala. Peut-être que j'aurais joué le jeu. Ou pas. En tous cas je n'ai aucun regret.

Et lui? Peut-être un peu. Je crois qu'au final, il aurait peut-être préféré être ébloui le jour J. J'aurais aimé peut-être refaire un ou deux essayages à la maison, juste pour voir si je rentrais toujours dedans (et pour cette merveilleuse et unique sensation d'enfiler une robe de mariée!), mais il n'a pas voulu m'aider à la mettre. Je crois qu'il voulait essayer de brouiller un peu le souvenir qu'il s'en faisait, de voir si sa mémoire estomperait l'image qu'il s'était fait lors des essayages. Mais c'était sans compter sur sa mémoire d'historien et je pense que le souvenir est resté bien net.

 

Ahaha EDIT: j'ai demandé à Monsieur C-Cilou s'il regrettait d'avoir vu ma robe et il m'a dit, sans hésiter "Pas du tout ! J'ai justement pu me projeter, t'imaginer. Et puis c'était notre mariage et ta robe, c'était aussi ma robe"... Rhoooo, c'est beau et c'est gentil de me dire ça, comme ça, même pas de regrets de son côté. La perfection totale !

 

EDIT 2: Pour celles qui regrettaient de ne pas avoir "de vue d'ensemble" de ma robe lors de mon premier article, voilà qui est chose faite.

Repost 0
Published by C-cilou - dans Mariage
commenter cet article

  • : C-cilou et ses loulous
  • C-cilou et ses loulous
  • : Des trucs de Mamans..mais pas seulement !
  • Contact

Soit dit en passant

Je suis de retour... ou pas.

 

 

Rechercher

C'est qui C-cilou?

 

Maman de deux Loulous (4 ans et 20 mois), prof en congé parental, mariée à Monsieur C-cilou.

Je blogue pour répondre à une irrésistible envie de de décrire le quotidien, pour lui donner plus de saveur, le rendre plus rigolo et doux, comme un ourson haribo...et éviter que ma mémoire ne se vide à la vitesse d'un paquet de bonbons ! Je blogue pour prendre du temps pour moi, pour me poser, réfléchir, comprendre, partager.

Depuis Septembre 2011, nous vivons à Berlin (oui, oui, en Allemagne).

Me contacter

C_cilou_loulous@yahoo.fr

je suis une maman bambinou

Suivez-moi sur Hellocoton

Retrouvez C-cilou sur Hellocoton

Bannière

Photos (de gauche à droite) © Tom Kleiner © Utaaah © Klaus Gerhardt

pixelio.de