Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 mai 2011 4 19 /05 /mai /2011 22:00

147624_R_by_Xenia-Kehnen_pixelio.de.jpgS’il y a un truc dont dépend la réussite de mes journées de maman, c’est bien la sieste de mes enfants…

Rien à faire de la météo, des embouteillages ou autres éléments perturbateurs. Moi, je veux juste que mes enfants dorment l’après-midi…et si possible longtemps. Parce que moi, pendant la sieste, j’ai tout un tas de trucs à faire en 1heure 30 chrono : lancer une lessive, en étendre une autre, plier du linge, débarrasser la table de midi, passer des coups de fils administratifs, appeler ma mère et accessoirement, s’il me reste du temps, écrire un petit article pour mon blog voire même (soyons fous !) lire quelques billets chez les autres.

 

La plupart du temps, tout va bien. Les mercredis et week-end, je couche les deux enfants en même temps après le repas et j’arrive à avoir en moyenne une heure de « tranquillité ». Mais parfois, ça dérape, un grain de sable que le marchand de sable a égaré vient gripper les rouages de la machine du sommeil…et là, deux cas de figure : l’un ou l’autre Loulou n’arrive pas à trouver le sommeil, malgré moult rappels à l’ordre. Soit (et c’est presque encore pire) c’est le scénario suivant : Loulou est fatigué avant sa sœur et se couche dès midi. Louloute se couche comme d’hab vers 13 heures et une fois que je quitte sa chambre, j’entends son frère qui se réveille dans celle d’à côté. Je m’occupe de lui…il est de nouveau fatigué (normal, il n’a pas assez dormi), je le recouche (contente de pouvoir avoir un peu de temps pour moi) et pan ! voilà sa sœur qui se réveille, et c’est reparti pour un tour.


En fait, l’absence de sieste est ma bête noire parce qu’elle entraîne tout un tas de dégâts collatéraux :

-          - Sans sieste, les Loulous traînent une humeur de bouledogue tout l’après-midi.

-          -  …je n’avance pas dans ce que j’ai à faire…

-          - …donc je suis de mauvaise humeur aussi

-          - et un après-midi sans sieste, c’est déjà long, mais avec 3 personnes sur les nerfs, ça promet de bonnes crises de part et d’autre.


Et ce qui m’agace le plus, au final, dans cette histoire de siestes et de non-siestes, c’est d’une part qu’ils finissent parfois par tomber de fatigue en fin d’après-midi et par s’endormir (par exemple lors d’un mini trajet en voiture…) et que du coup, ils sont en pleine forme au moment d’aller se coucher le soir et, d’autre part, que c’est toujours quand on veut « partir après la sieste » qu’ils dorment comme des sonneurs jusqu’à 16h30…

Rassurez-moi, c’est comme ça aussi, chez vous ?

 

Image: Xenia Kehnen  / pixelio.de

Repost 0
Published by C-cilou - dans Ma vie de maman
commenter cet article
18 mai 2011 3 18 /05 /mai /2011 22:19

449606_R_K_by_Andreas-Morlok_pixelio.de.jpgJ’en appelle à la solidarité entre mamans blogueuses… Aidez-moi à retrouver l’inspiration pour mes menus… ! 

J’ai l’impression de faire (utiliser le verbe « cuisiner » serait ici un tantinet exagéré rapport à mes modestes performances culinaires) toujours la même chose. Pendant que je révisais assidûment, c’est Monsieur C-Cilou qui a pris les choses en main (à vrai dire, il faisait déjà ça depuis des années, mais bon, particulièrement pendant cette phase là !). Il faisait les courses et cuisinait  et je n’avais pas à me creuser la tête. Maintenant, c’est moi qui m’y colle et je n’ai guère d’inspiration dans les rayons de mon supermarché…ou plutôt devant mon tableau Word. Oui, nous préparons nos menus de la semaine à l’avance et évitons de perdre du temps en courses et devant le frigo une fois 19 heures arrivées… et aussi de jeter de la nourriture inutilement parce que nous aurions mal calculé notre coup.

Alors, vous cuisinez quoi vous les soirs ? Donnez-moi vos idées, vos suggestions, vos plats secrets…simples, rapides, sains (ou pas !) et qui ravissent petits et grands…

Si toutes mes lectrices (et mes lecteurs !) m’écrivaient en commentaire leur botte secrète pour les soirs de speed je serais sauvée pour quelques semaines…et mon chéri me vouerait une reconnaissance éternelle de ne pas lui servir pour la 4ème fois dans le mois… une quiche aux poireaux.

Je compte sur vous !

Et je déclare le Cilouthon ouvert !

 

Photo: Andreas Morlok  / pixelio.de

Repost 0
Published by C-cilou - dans Ma vie de maman
commenter cet article
17 mai 2011 2 17 /05 /mai /2011 21:35

plat cuisin bio b b panais- pinard

Il y a quand même un mystère chez nous...Bon, OK, ma fille est "normale" elle aime les pâtes et pourrait en manger 14 fois par semaine. Mais elle n'aime ni les frites, ni les crèpes, ni le chocolat. Par contre elle raffole des brocolis, des épinards, des haricots et du quinoa. Pour les brocolis, je m'amusais à lui dire, quand elle était petite, que c'étaient des "petits arbres" et elle trouvait ça rigolo. Le "quinoa", je pense que c'est parce qu'elle doit trouver que le nom sonne bien. Mais c'est peut-être aussi parce qu'on l'a habituée très tôt à goûter un peu à toutes les saveurs.

 

Grâce à son Papa, mon Loulou mange aussi ses légumes "bizarres"... patate douce (dont il raffole car c'est sucré); panais (un légume peu connu en France mais que les bébés allemands mangent comme 1er légume -comme la carotte chez nous - parce qu'il est très doux et peu allergène), artichauts (trop bon avec un peu de Kiri). Et bien sûr, il adore toutes ces saveurs un peu surprenantes. La recette préférée de mon Loulou reste: carotte-coriandre-jus d'orange...

 

Mais bon, nous n'avons pas toujours le temps de mitonner des petits plats sur mesure à notre Loulou... Alors on essaie de trouver des petits pots pas trop rebutants et où l'ingrédient principal n'est pas...la pomme de terre. Vous avez déjà remarqué, en regardant l'étiquette des petit pot industriels, qu'il y a systématiquement de la pomme-de-terre? L'autre jour, j'en avait un qui annonçait "légumes verts" et en fait, en regardant l'étiquette, il y avait 47 % seulement de légumes verts et le reste était...de la pomme de terre, je vous le donne en mille. Vous avez aussi remarqué à quel point les petits pots industriels tachent? Les vêtements, les éviers, la tablette de la chaise haute...un rouge-jaune assez tenace qui n'inspire guère confiance.

 

J'ai eu l'occasion de tester les repas pour bébé de chez Good-Goût. Les légumes qui entrent dans la préparation de ces petits plats sont issus de l'agriculture biologique. Et quand on annonce un légume, c'est effectivement lui qui est présent dans la purée et non pas la Reine Patate. J'ai choisi "Epinards-Panais-Saumon", parce que j'aime bien le panais, ce vieux légume oublié, mais j'aurais tout aussi bien pu choisir "Céleri-Polenta-Poisson" ou "Courge Butternot- Sauté d'agneau" ou encore "parmentier de topinambours" ou un plus classique...ben non, j'ai beau chercher, à part "carottes-poulet", il n'y a aucune saveur "vue et déjà vue" dans la liste. De quoi ravir les bébés curieux de nouveauté.

 

J'ai bien sûr gouté le plat...et il était juste à tomber. Une tuerie.

Il faut dire que les recettes ont été concoctées par un grand chef de cuisine et ça se voit.

Mon Loulou ne s'y est pas trompé, dès les premières cuillères il a fait "bravo bravo" avec ses petites mains...et ça, ça veut dire qu'il aime vraiment quelque chose.

Donc voilà ma petite astuce pour faire aimer les "légumes mal-aimés" à mon bébé. Pourvu que ça dure. Après, mon chéri pour lui mixer "chou de Bruxelles-salsifis-blettes" au Baby-Cook! Même pas peur !

 

Bon, il y a un point négatif, c'est le prix. Forcément, c'est du 3 étoiles au guide Michelin du bébé ces petits plats Good-Goût, alors c'est sûr que c'est plus cher que du bléditruc. C'est comme un restaurant gastronomique. C'est plus cher qu'un flunch...Alors, de temps en temps, pourquoi ne pas offrir un repas de gourmet à notre bébé?

 

Repost 0
Published by C-cilou - dans Ecolo & Co
commenter cet article
16 mai 2011 1 16 /05 /mai /2011 21:01

DSC06391.JPGJ'ai retrouvé par hasard chez ma mère un texte que j'ai écrit quand j'avais probablement 8 ou 9 ans. Un document authentique ! Je pense qu'à l'époque, j'avais voulu imiter un peu le style et le ton des magazines pour Parents (faut croire que je lisais déjà ça...j'étais précoce!). Je vous le recopie, en conservant les jolies autes d'orthographe...25 ans plus tard, ce petit texte fait mourir de rire la maman blogueuse que je suis. Je me demande où j'ai été chercher tout ça ! En tous cas cela témoigne d'un intérêt certain pour les questions relatives à l'éducation et à la maternité ! J'aurais pu devenir journaliste à Parents ou Famili, vu comme j'étais lancée !

 

Votre enfant grandi

 

Quand il est bébé

il faut le prendre délicatement dans ses bras il est fragile ne lui donné pas de jus de citron c'est acide laissez le jouer tranquillemant avec ou sans hochet.

 

[non mais franchement, quelle idée de donner du jus de citron à en enfant ma bonne dame ! Et puis vous pouvez tout à fait le laisser jouer SANS hochet. Vous n'êtes pas obligée de lui en coller un dans la main à chaque fois qu'il joue. C'est facultatif le hochet, voyons!]

 

Quand il est un peu plus grand

il commence à marcher il parcourt la maison il joue avec ses petites autos ne le laissez pas mettre ses doigts dans les prises de courant alors il n'aime pas jouer tout seul si un avion passe c'est normal qu'il pleure il a peur il crun criun craint un po peur peu le danger

 

[Je ne me souvenais pas que j'étais fâchée à ce point avec la ponctuation au point de bâtir des phrases sans virgules ni points... Rassurez-moi, j'éspère que je ne saute pas à ce point du coq à l'âne dans mes articles actuels]

 

Il est grand

laisser le faire se qu'il veut si c'est une fille donner lui un élastique pour y jouer une corde à sauter et une crey craie pour jouer à la marelle si c'est un garçon il peu aller sur la moto de son frère si il en a un très grand.

 

[Où l'on voit à quel point les représentations des deux sexes étaient fortement marquées dans mon esprit de petite fille. Le garçon a le droit de faire le cake sur la moto de son frère ( ne me demandez pas où j'ai été chercher ça, je ne connais personne qui fait de la moto!) pendant qu'au même âge la fille peut au mieux jouer à l'eslastique bien sagement ou, distraction suprême s'il en est: jouer à la marelle. Trop fun !]

 

Il est adolésant

il fait se qu'il veut quand il veut quand il veut où il veut c'est un grand il peu aller au bal et danser

 

[on en reparlera dans quelques années, Cécile ! Je ne sais pas si la Cécile adulte sera aussi permissive avec ses ados que la Cécile enfant ne l'aurait été ! Quant au "bal"...mazette! on voit bien que j'ai grandi à la campagne...Je ne parle pas de "discothèque" mais de "bal" genre bal musette ou des pompiers...Ambiance garantie avec l'orchestre "Roger et ses musiciens" ]

 

Enfin, éspérons que la Cécile enfant n'aura pas honte de la Maman que je suis devenue...

doc 2

Repost 0
Published by C-cilou - dans Ma vie de maman
commenter cet article
12 mai 2011 4 12 /05 /mai /2011 21:40

503829_R_by_Gisela-Peter_pixelio.de.jpg

J’ai toujours fait plus jeune que mon âge (en vrai, j’ai 33 ans, actuellement). Du coup, cela me vaut fréquemment quelques remarques assez agréables de la part de mes interlocuteurs.


La dernière date d’aujourd’hui. Ma commune organise un « Baby-Sitter Dating ». Comme j’espère y trouver la perle rare, je téléphone au service qui organise l’évènement  pour m’y inscrire. Au téléphone, la dame me demande si j’ai déjà de l’expérience dans la garde d’enfants…Il faut croire que ma voix aussi, fait plus jeune que mon âge: elle m’avait pris pour une étudiante à la recherche de baby-sitting justement…


L’autre jour, chez l’homéopathe, que je voyais pour la première fois : « Je ne comprends pas, Mademoiselle » me dit-elle « il y a deux autres personnes sur votre carte vitale »…."Ben oui, ce sont mes enfants, et ils ne portent pas le même nom que moi ! Comme je consultais pour « stress avant examens », elle m’avait elle aussi prise pour une étudiante… !


Pendant ma thalasso Maman/Bébé , la kiné « Vous avez eu vos enfants drôlement jeune alors… » Moi «  Ben, pas spécialement, 29 ans et 32 ans, c’est pas si jeune que ça pour avoir des enfants »… « ah bon, mais vous faites vraiment plus jeune que ça ! »…merci, merci, encore, encore….


A la fac, juste avant de passer une colle que mon chéri m’avait arrangée avec un prof de la fac pour me préparer à l’oral de mon concours, j’ai mangé au RU… et on m’a annoncé le tarif étudiant à la caisse « 3, 25 € s’il vous plaît ». Que j’ai eu la bêtise l’honnêteté de refuser en disant « Non, non, je ne suis pas étudiante, je suis visiteur extérieur » « Alors 6,40 €… » Gloups…


Mais heureusement, il y a toujours des vrais amis pour vous éviter de vous reposer sur vos lauriers, pour vous rappeler que, même sur vous, le temps a prise…et vous inciter à ne pas oublier votre crème anti-rides…


Ce week-end, à Amsterdam, mon amie me dit « Tu fais vraiment vieille avec tes lunettes de vue ». Merci...Je me tape une kératite depuis 4 mois, je déteste mettre mes lunettes de vue et en plus, j’ai le plaisir d’apprendre que j’ai l’air vieille avec.

En plus de la crème anti-ride, je ne vais plus  jamais oublier mon collyre, c’est sûr.

 

Edit: Je précise que l'amie qui m'a dit ça est vraiment une amie, donc quelqu'un dont j'attends de la sincérité et à qui je n'en veux pas du tout pour cette remarque (qui va m'inciter à changer rapidement de monture !)

 

Photo: Gisela Peter  / pixelio.de

Repost 0
Published by C-cilou - dans Ma vie de maman
commenter cet article
11 mai 2011 3 11 /05 /mai /2011 21:02

J'ai passé un super week-end avec mon amie Jule à Amsterdam. Un véritable sas de décompression après le stress et le travail intense de ces dernières semaines. Au programme: papotte, musée, balade, bateau, papotte, sauna, terrase, shopping, papotte, repos, repos, repos, vélo...J'étais déjà allée à Amsterdam quand j'étais petite, mais je n'avais pratiquement aucun souvenir. J'ai été vraiment charmée par cette ville aux nombreux canaux. Nous avions d'ailleurs loué une jolie maison ancienne dans le centre ville, avec vue sur ces fameux canaux. Sur la mosaïque, c'est celle qui est sur la 3ème photo en partant de la gauche, en haut. Si vous voulez l'adresse, je vous la donnerai volontiers.

 

Montages


Amsterdam est une ville un peu "différente", anticonformiste, une ville où les gens semblent prendre le temps de vivre. Ils font la fête sur des bateaux, vivent sur des péniches, roulent quasi exclusivement à vélo. Ayant vécu  Berlin, je pensais que l'Allemagne était le pays roi pour les vélos. Mais c'est sans commune mesure avec Amsterdam ! J'ai vu des milliers de vélos, tous différents, personnalisés, fleuris, bien équipés, joliment décorés. Certains sont pourvus d'une sorte de coffre en bois, profond, situé à l'avant du vélo et dans lequel les Néerlandais promènent leurs enfants, leurs chiens, leurs courses. J'ai vu des mamans circuler à vélo avec un bébé dans leur porte bébé ventral (je n'aurais jamais osé, ça me semble dangereux!), j'en ai vu trimbaler un enfant sur le siège arrière et un sur un siège installé sur leur cadre. J'ai vu des tandems, des remorques à vélo, des sièges doubles à l'arrière (pour les jumeaux?), d'immenses parkings à vélos. Du coup, je dégainais mon appareil photo quasiment à chaque vélo rencontré...Et le dernier jour, j'ai pu moi-même pédaler le long des canaux puisqu'on avait loué de beaux vélos rouges...

 

Amsterdam Mai 2011

 

Un excellent week-end entre filles, à renouveler...

Repost 0
10 mai 2011 2 10 /05 /mai /2011 07:31

affiche-poux-dessinJe vous ai raconté la semaine dernière à quel point toute ma petite famille avait les cheveux bouclés, en particulier ma fille. Il n'est pas rare que des inconnus nous disent "oh mais quelle jolie petite fille avec ses belles boucles ! Un vrai bijou !" et en général, ils ajoutent " Mais ça ne doit pas être facile à coiffer et à entretenir"....grave erreur, ma bonne dame, les cheveux bouclés sont très faciles à coiffer, pour la simple et bonne raison qu'on ne doit pas les coiffer. Oui, vous avez bien lu: je ne coiffe pas ma fille le matin avant d'aller à l'école. Même pas un petit coup de brosse. Et d'ailleurs, je ne me coiffe pas non plus...Vous allez me dire "mais il y a des nœuds alors !" et moi je vous dirai "oui il y en a, et alors?" Les nœuds dans les cheveux frisés ne se voient pas et quand on cherche à les enlever, ils reviennent très vite. Et puis si je coiffais les cheveux de ma Louloute, elle aurait sur la tête une sorte de choucroute mousseuse et crépue et non pas ses jolies anglaises trop chou. Donc, une fois par semaine, ma puce a le droit à un bon soin démêlant qu'on laisse poser pendant qu'elle joue avec ses joujoux dans le bain. Du coup, elle a pris l'habitude qu'on laisse sa tignasse tranquille et qu'on ne s'en approche qu'une fois par semaine pour le shampooing...et le reste du temps, elle refuse qu'on lui touche un cheveu et c'est toute une histoire pour lui mettre une barrette.

 

Alors quand je vois dans le hall de l'école la fameuse petit affichette "Les poux sont de retour ! Vérifiez la chevelure de votre enfant!"...je tremble. Je tremble parce que tous ses petits nœuds dans les cheveux seraient des nids à poux tout trouvés pour ces vilaines bestioles.  Je tremble parce que si elle en avait, je devrais improviser un combat de catch sur le canapé (call me "The undertaker") pour espérer ne serait-ce qu'entrevoir ses racines. Je n'imagine même pas devoir lui passer le peigne fin. A l'heure actuelle ça relève de l'impossible. Je tremble ausssi parce que je n'ai pas envie qu'on lui coupe ses beaux cheveux. (Rassurez-moi, vous aussi, à ce moment là de la lecture ça vous gratte intensément le cuir chevelu...? Parce que moi je n'arrive pas à écrire deux mots dans me frictionner la tête...).

 

Comme je n'ai pas envie d'en venir là, je fais du préventif. Le matin (quand j'y pense hum, hum) je pulvérise un petit coup de spray Apad'poo derrière les oreille de ma fille. C'est un spray à base d'huile essentielle de lavande. J'avais entendu dire (par ma coiffeuse notamment) que l'huile essentielle de lavande était très efficace contre les poux (attendez, je me gratte la tête et je finis ma phrase...), mais j'avais aussi lu dans un article du magazine ELLE qu'il fallait éviter de l'utiliser sur les enfants de moins de 6 ans à cause de la présence de camphre. Du coup, j'ai demandé à l'équipe de la marque Néobulle si je pouvais l'utiliser sans danger sur ma fille de 3 ans et on m'a expliqué que c'était de la lavande fine qui était utilisée et non pas de la lavande officinale et donc que la teneur en camphre était extrêmement réduite. Pour l'instant, c'est assez efficace car à chaque fois que la petite affichette réapparaît dans les couloirs de l'école et annonce une nouvelle attaque de poux, ma puce fait partie des enfants non touchés. Si elle devait en attraper (parce que j'ai oublié de lui en mettre, par exemple...hum, hum), ce spray pourrait être aussi utilisé en fonction curative.Comme tous les produits Néobulle en vente sur Bambinou, le spray Apad'Poo (rigolo, comme nom, hein?) ne comporte que des ingrédients d'origine naturelle et est fabriqué en France, de quoi inspirer confiance.

 

h6-soin stop poux

 

Et vous, vous avez déjà eu des expériences avec nos ennemis les poux?

Repost 0
Published by C-cilou - dans Ma vie de maman
commenter cet article
6 mai 2011 5 06 /05 /mai /2011 07:55

DSCN2414.JPGTop

La bague "trilogy" que mon chéri m'a offert pour la réussite de mon concours... elle est en céramique noire, surmontée de trois diamants symbolisant l'amour du passé, celui du présent et celui du futur...

 

Flop

Ne pas avoir la main joliment manucurée pour faire honneur à ce cadeau

 

Top

Jardiner !!! Moi qui n'ai pas du tout la main verte, je découvre les joies de l'arrachage de mauvaises herbes...après 8 mois pasés enfermée dans mon bureau, je revis

 

Flop

Devoir cacher ma merveilleuse bague par d'immondes gants de jardin

 

Top

Loulou se met maintenant très bien debout ! Il avait commencé quand il avait 9 mois, il a maintenant 10 mois et demi et ne pense plus qu'à se mettre debout !

 

Top

Nos vacances d'été réservées !!!

 

Top

Le week-end que je vais passer jusqu'à dimanche avec mon amie Jule à Amsterdam

 

Flop

Penser que mon Loulou va peut-être encore me snober à mon retour

 

Top

Les livres que j'ai empruntés à la bibliothèque...après de longs mois passés à lire en allemand des vers du 19 ème siècle je me réjouis de lire de nouveau en français (Le problème avec Jane de Catherine Cusset et Absolument débordée de Zoé Shepard)

 

Top

Porter mon Loulou dans le dos (pas avec l'écharpe, je ne suis pas assez douée pour ça) mais avec l'ergobaby. Super pratique quand on veut avoir les mains libres...et pour lui c'est un super poste d'observation et mon dos lui sert aussi d'oreiller donc tout le monde est content.

 

Flop

Sentir qu'il essuie son petit nez qui coule dans mon dos...

 

Top

Ces deux semaines de vacances à profiter de mes Loulous au maximum...Lundi, ma puce reprend le chemin de l'école...

 

 

 

 

Repost 0
5 mai 2011 4 05 /05 /mai /2011 07:40

DSCN2413.JPGChez nous, les boucles, c'est une affaire de famille. Je suis bouclée (tellement bouclée qu'au collège on m'appelait "mouton"...les ados sont cruels entre eux...), mes deux parents sont bouclés, ma fille est hyper bouclée, d'autant plus que son papa aussi était bouclé quand il était petit.

A la naissance, mes deux enfants étaient quasiment chauves. Un fin duvet blond qui a persisté quelques mois. Les cheveux de Louloute ont commencé à pousser vers 12 mois et à vraiment boucler vers 18 mois...mais elle a eu sa première boucle vers 15 mois...une jolie bouclette perchée sur le sommet de sa tête.

Loulou est né également sans cheveux...et là, il y a  trois semaines, sa première boucle est apparue à l'arrière de sa tête, dans le creux de sa nuque, une toute petite boucle, toute mignonne, qui ne demande qu'à être rejointe par d'autres...

Repost 0
Published by C-cilou - dans Ma vie de maman
commenter cet article
4 mai 2011 3 04 /05 /mai /2011 07:14

 

 

Ma Louloute a été gardée dans deux crèches parentales, entre ses 3 mois et ses 18 mois. Nous n'avions pas fait délibérément le choix de la crèche parentale, non, c'était plutôt par défaut....mais cela s'est avéré finalement être un bon choix. En fait, nous ne savions pas vraiment en quoi consistait une crèche parentale quand nous nous sommes lancés dans l'aventure...

Nous avions écrit à la moitié des crèches de la ville, car nous étions persuadés  qu'un mode de garde collectif était idéal, et ce dès le plus jeune âge (entre temps, nous sommes un peu revenus de cette idée, parce qu'un tout petit bébé a, je pense, un peu plus besoin d'individualité dans les jeux et les égards que de collectivité. En revanche, un plus grand y trouvera sans doute son compte...). Quand nous avons eu un coup de fil d'une des crèches pour fixer un rendez-vous, nous avons surtout tilté sur "crèche" (ouais, ouais, une place en crèche !!!! On a décroché le jack-pot!) que sur "parentale" (oh, ça doit vaguement vouloir dire que les parents s'impliquent dans le fonctionnement...) Tu m'étonne, qu'ils doivent s'impliquer, les parents...

 

Nous avons donc découvert

- qu'une crèche parentale n'est pas une crèche où les enfants sont gardés à tour de rôle par les parents des autres enfants. Ouf !

- que ce sont des professionnels de la petite enfance qui s'occupent des enfants

- que les parents doivent effectuer des heures de présence ("heures de permanence") pour seconder l'équipe

- qu'en plus des heures de permanence, des tâches précises incombent aux parents, relatives à l'administration, à la logistique, à l'entretien de la crèche (gestion des plannings, jardinage, courses, bricolages, recrutement des familles...)

 

Comme nous n'avions pas envisagé d'alternative (Nounou ou autre), nous avons quand même accepté le deal.

 

Dans la première crèche parentale où nous étions, il fallait faire 5 heure de permanence par semaine et ce, par demi-journée fixe. Ce mode de fonctionnement était donc accessible à peu de familles...il n'y a guère que les enseignants qui disposent de plages horaires fixes...Dans la deuxième crèche, il fallait faire moins d'heures de perm, "seulement" 2.5 heures par semaine, ce qui est quand même beaucoup quand on a bien sûr un milliard d'autres choses à faire, mais nous pouvions choisir nous-même quand faire les perm' et changer d'horaires chaque semaine si nécéssaire. Un système beaucopup plus souple, donc. Dans la première crèche, nous avions écopé du poste de Président (pas moi, mais mon chéri !) ce qui signifiait: pas mal d'emm... à gérer, mais aussi une dispense de permanences. Dans la deuxième, nous étions en charge de la gestion du planning des permanences, ce qui prenait environ 1 heure par semaine + les 2.5 heures de perm hebdomadaires.

 

Alors, le bilan?

 

Points négatifs:

- La charge de travail que cela représente: les permanences, les tâches administratives ou logistiques, les réunions...

- La responsabilité qui incombe aux parents lors de tout dysfonctionnement. Nous avons notamment eu à gérer des problèmes avec certains salariés, dont un procès aux Prud'hommes...

- La nécéssité de concilier des intérêts différents voire divergents entre les familles...(nous avons eu à faire à des parents trop très écolos, à la limite de l'intolérance...)

- L'ambiguité du rôle des parents face à l'équipe de professionnelles: à la fois parents des enfants en garde / employeurs et assistants (lors des permanences...)

- L'instabilité de ce genre de structure que le moindre aléa peut faire péricliter (subvention non reconduite ou autre)

- La nécéssité d'une gestion professionnelle...mais faite par des non-professionnels (je pense notamment au rôle du Trésorier, de Président...qui nécéssitent un savoir et un savoir-faire quasi juridiques, dont tout le monde ne dispose pas...)

 

Points positifs:

et il y en a !

- Des petits effectifs (15 enfants maximum)

- La possibilité de s'investir dans leur éducation, même lorsqu'ils sont "en garde"...en gros, on a notre mot à dire, on définit le projet pédagogique etc.

- La possibilité de passer un peu plus de temps avec ses enfants, lors des heures de permanence

- Des rencontres avec des gens très sympas et avec lesquels on a potentiellement pas mal d'intérêts communs (spécial dédicace à Laure et Seb !)

- Des crèches accessibles (à condition de pouvoir assurer l'engagement demandé aux familles), ce qui n'est pas le cas des crèches municipales, dans lesquelles il faudrait inscrire l'enfant avant même qu'il soit conçu si on veut avoir une chance de l'y faire garder...

 

Finalement, nous avons dû changer de mode de garde suite à un déménagement (et passer à la Nounou), mais si ce genre de structure existait dans la ville où nous avons déménagé, je pense que nous aurions renouvelé l'expérience... sauf si nous avions eu une place en crèche municipale !

Repost 0
Published by C-cilou - dans Ma vie de maman
commenter cet article

  • : C-cilou et ses loulous
  • C-cilou et ses loulous
  • : Des trucs de Mamans..mais pas seulement !
  • Contact

Soit dit en passant

Je suis de retour... ou pas.

 

 

Rechercher

C'est qui C-cilou?

 

Maman de deux Loulous (4 ans et 20 mois), prof en congé parental, mariée à Monsieur C-cilou.

Je blogue pour répondre à une irrésistible envie de de décrire le quotidien, pour lui donner plus de saveur, le rendre plus rigolo et doux, comme un ourson haribo...et éviter que ma mémoire ne se vide à la vitesse d'un paquet de bonbons ! Je blogue pour prendre du temps pour moi, pour me poser, réfléchir, comprendre, partager.

Depuis Septembre 2011, nous vivons à Berlin (oui, oui, en Allemagne).

Me contacter

C_cilou_loulous@yahoo.fr

je suis une maman bambinou

Suivez-moi sur Hellocoton

Retrouvez C-cilou sur Hellocoton

Bannière

Photos (de gauche à droite) © Tom Kleiner © Utaaah © Klaus Gerhardt

pixelio.de