Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 décembre 2010 6 18 /12 /décembre /2010 22:41

2671440817_bbb14f09b6.jpg

Ouf ! Monsieur C-cilou est de retour à la maison après une semaine d'absence. Les Loulous ont la chance d'avoir un Papa très présent et qui s'occupe merveilleusement d'eux et moi, j'ai la chance d'avoir un coéquipier super efficace pour gérer le quotidien. C'est déjà sportif quand on est tous les deux, mais quand il en manque un, ça devient du funambulisme !

Ces derniers jours ont été très éprouvants pour moi. Il faut dire que j'ai cumulé les obstacles !

Je passe les écrits de mon concours dans 6 semaines et le stress commence à augmenter. Je suis loin, très loin d'être prête, ou tout du moins, je suis loin d'être prête comme je l'aurais souhaité. Entrer dans la dernière ligne droite des révisions est toujours une étape significative, à la fois stimulante et paralysante.

Le Loulou a été, ces deux dernières semaines, particulièrement épuisant. Il s'est réveillé jusqu'à 7 fois dans la même nuit et n'a fait que de très courtes siestes pendant la journée...Le pédiatre (vu cette semaine à l'occasion de la visite des 6 mois)  ne sait plus vraiment quoi me conseiller.

La Louloute a été, quant à elle, disons... "gérable". Pas trop de crises, mais c'était au prix d'une négociation, voire d'un chantage permanent. "Si tu ne m'écoute pas, Papa ne te rapportera pas les super pastilles pour colorer l'eau du bain qu'il doit te ramener de son voyage". Heureusement qu'elles étant là ces fameuses pastilles. (Au pire, il me restait le chantage au Père Noël, mais celui là je me le réserve pour la semaine précédant le 25 décembre. Pour un maximum d'efficacité...) Par contre, elle a été malade. Rien de bien grave, mais ça m'a quand même valu une visite chez le pédiatre (encore lui, oui deux fois dans la même semaine...) et quelques belles batailles de catch pour essayer de lui mettre des gouttes dans le nez. (à elle, pas au pédiatre, hein !)

Il y a eu aussi deux goûters de Noël, celui de la halte garderie et celui de l'école, moments forts agréables en soi, mais qui peuvent tourner au cauchemar quand on a un enfant dans le porte bébé et un autre qu'il faut ramasser d'une main parce qu'il a décidé de se rouler par terre pour ne pas avoir à rentrer, tout en portant délicatement dans l'autre main les bricolages de Noël pour ne pas qu'ils s'abîment.

Il y a eu tous ces matins où il a fallu dégivrer la voiture à la bourre, parce qu'il a gelé quasiment tous les jours. Et les jours où il n'a pas gelé, il a neigé...

Il y a le fait que ma montre n'est toujours pas réparée et que je vis dans l'ignorance totale de l'heure (quand les températures sont négatives, l'horloge de la voiture n'indique que la température, et plus l'heure. Histoire qu'on n'oublie pas le risque de verglas sous prétexte qu'on est pressé...). Et ça me stresse de ne pas savoir l'heure. Certes, je ne vois pas que je suis en retard donc pas de pression, mais je ne vois pas non plus que je ne suis pas en retard, donc pas de soulagement de se dire que ouf, non, ça va finalement, on a de la marge. Donc stress permanent !

Il y a aussi la chaudière qui est tombée en panne.

La voiture qui ne fermait plus.

Le plein qui n'es toujours pas fait.

L'argent que je n'ai toujours pas retiré au distributeur (j'ai même une ardoise à la boulangerie...)

Le colis qui a attendu quelques jours à la Poste que je vienne le chercher. Et les lettres enfouies dans mon sac à main (on a entamé des fouilles archéologiques pour les voir refaire surface), en attente d'une boîte aux lettres se trouvant opportunément sur mon passage.

Et, cerise (bien aigre, la cerise) sur le gâteau (bien indigeste, le gâteau)...le vol de Monsieur annulé pour cause de neige trop abondante.

Quand j'ai su qu'il fallait que je tienne une journée de plus sans lui....j'ai eu envie de m'enfermer dans une pièce pour hurler très très fort et essayer d'en ressortir de nouveau avec le sourire...ou pas.

 

A côté de ça, il y a eu plein de choses et plein de gens sans qui tout ça aurait été bien pire.

Il y a ma maman, qui est venue m'épauler quatre jours et partager mon destin d'insomniaque.

Il y a mes amis, Audrey et Vicent, qui m'ont gardé les Loulous quelques heures, histoire que je révise en paix.

Il y a  les puéricultrices de la halte-garderie, qui ont porté Loulou dans leurs bras pendant les rares heures où je l'ai mis là-bas. Car Monsieur Loulou refuse d'être posé...

Il y a mes granules Gelsenium et igniatia amara 9 CH, merci les filles !

Il y a ce mercredi après-midi passé à faire des gâteaux de Noël avec Louloute, les mains dans la farine et le sourire aux lèvres.

Il y a ma Louloute qui a fait plein de progrès et vaincu trois de ses plus grosses angoisses (dont l'angoisse de dormir la porte fermée) et qui m'a redonné plusieurs fois le sourire avec ses jolis mots d'enfants. ("Si l'avion de Papa ne décolle pas à cause de la neige, il n'a qu'à prendre la voiture, ou le vélo, ou la moto ou...marcher à pied..." Vu comme ça, ça semble si simple!)

Il y a mon Loulou, super exigeant mais dont le seul sourire me redonne la pêche

Et le fait que mon chéri, enfin revenu, nous a couverts de cadeaux et de pastilles de bain en rentrant ! Ca vallait le coup de l'attendre !

 

Bon, maintenant, je peux enfin aller me laver les cheveux...il était temps.

Partager cet article

Repost 0
Published by C-cilou - dans Ma vie de maman
commenter cet article

commentaires

isabelle 05/01/2011 23:15


Je cours moins maintenant (à part d'une activité à l'autre !).
L'énergie est moins physique, elle est devenue plus vocale : "Bon elle est prise cette douche ????????" (A varier à l'infini "Alors, tu l'as terminé ton allemand ? A tableuuuuuuuuuuuu".......)


c-cilou 05/01/2011 23:33



ou: "...je l'répétrai pas une 3ème fois !" (sic)



isabelle 02/01/2011 13:04


C'est en lisant le quotidien des autres que l'on réalise à quel point on court... Toujours se souvenir que dans quelques années, on repensera à ces moments avec beaucoupe de nostalgie : c'était
chouette... Encore que... Tu ne seras jamais nostalgique des réveils intempestifs de ton loulou !!!
Et je me sens tout à fait solidaire de tes problèmes de courrier. Moi non plus je ne croise jamais de boîtes aux lettres. Et ça va nettement mieux depuis que j'utilise -comme beaucoup de collègues
- celle du service intendance du collège...


c-cilou.over-blog.com 02/01/2011 22:36



J'imagine qu'avec 4 Loulous tu dois parfois courir encore plus que moi !


Nul doute que plus tard je me dirai: ah c'était bien quand notre vie était bien remplie, maintenant on s'ennuie un peu. D'ailleurs, à chaque fois que j'ai été allitée pour mes grossesses je n'ai
aps supporté l'inactivité. Je me sentais inutile et molle.


On est jamais contentes, nous , les Mamans!



  • : C-cilou et ses loulous
  • C-cilou et ses loulous
  • : Des trucs de Mamans..mais pas seulement !
  • Contact

Soit dit en passant

Je suis de retour... ou pas.

 

 

Rechercher

C'est qui C-cilou?

 

Maman de deux Loulous (4 ans et 20 mois), prof en congé parental, mariée à Monsieur C-cilou.

Je blogue pour répondre à une irrésistible envie de de décrire le quotidien, pour lui donner plus de saveur, le rendre plus rigolo et doux, comme un ourson haribo...et éviter que ma mémoire ne se vide à la vitesse d'un paquet de bonbons ! Je blogue pour prendre du temps pour moi, pour me poser, réfléchir, comprendre, partager.

Depuis Septembre 2011, nous vivons à Berlin (oui, oui, en Allemagne).

Me contacter

C_cilou_loulous@yahoo.fr

je suis une maman bambinou

Suivez-moi sur Hellocoton

Retrouvez C-cilou sur Hellocoton

Bannière

Photos (de gauche à droite) © Tom Kleiner © Utaaah © Klaus Gerhardt

pixelio.de