Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 novembre 2011 3 09 /11 /novembre /2011 08:53

 

 

tn_1320443094786.jpgVoilà, c'est tout ce qu'il nous reste de Doudou, le fidèle ami de ma fille. Une pauvre petite patte déchirée, tombée quelques jours avant sa disparition. Louloute a perdu son compagnon il y a quinze jours, dans le métro. Il avait vécu, le pauvre... il avait même été opéré et recousu. Il sentait mauvais (interdiction de le laver depuis des semaines), il partait en lambeaux. Mais qu'est-ce qu'il avait été important, Doudou, ces derniers temps, toujours à ses côtés lors de ses premiers jours au jardin d'enfants allemand, lorsque tout était si nouveau pour elle. Toujours avec elle dans son lit, à vélo, sur le toboggan.

Elle avait perdu le double il y a quelques temps et nous savions que la perte de Doudou (presque inévitable, vu qu'il l'accompagnait systématiquement, donc les chances de le perdre étaient très élevées) signerait la fin de l'objet transitionnel.

Mais, ça, ça ne se décrète pas. Parce que l'objet en lui-même peut cesser d'exister, mais le besoin est toujours là, et chez ma Louloute, il est particulièrement marqué, depuis très petite (à 5 mois elle avait déjà identifié ce doudou comme le sien et en avait besoin pour s'endormir).

La première heure sans Doudou a été difficile, elle a pleuré, gémit, déploré la perte de son meilleur ami. Et, alors qu'elle avait toujours refusé qu'on lui donne un doudou-remplaçant (quand il nous était arrivé de le perdre momentanément, ou quand nous voulions le laver), elle a finalement jeté son dévolu sur un nounours de son frère (dont ce dernier se fiche éperdument, vu qu'il a son pouce... et sa mère). Après avoir passé quelques jours à demander si le conducteur du métro avait finalement retrouvé son Doudou, elle a fini par ne plus en parler.

Et maintenant, Nounours est devenu son doudou, avec la même consommation et le même degré d'addiction que son fameux prédécesseur (et accessoirement, la même saleté, puisqu'il a la bonne idée d'être d'un blanc immaculé).

Et c'est comme si Doudou, le seul, l'unique, l'irremplaçable, n'avait jamais existé...

 

Mais à moi, il me manque quand même un peu, Doudou...

 

PS : ça ne vous semble pas scandaleux que personne n'ait ramassé ce doudou et ne l'ait rapporté aux objets trouvés de la compagnie de transports en commun ? Moi je suis sûre que je l'aurais fait, c'est quand même précieux, un Doudou. A moins que personne ne l'ait identifié comme tel...Ce qui est fort possible vu l'état de délabrement de l'objet. J'imagine bien « Ah, tiens, une lavette, mais qu'est-ce qu'elle vient faire dans le métro ? Je la mets à la poubelle.. »

Partager cet article

Repost 0
Published by C-cilou - dans Ma vie de maman
commenter cet article

commentaires

Mary 09/11/2011 11:49


Bon bah t'as plus qu'à acheter le double de doudou n°2. Ton aventure est le genre de chose qui ne m'arrivera jamais...parce que j'ai pas de métro et surtout que j'ai 4 doudous de remplacements (moi
traumatisé par l'idée de perdre le doudou de mon fils????)


C-cilou 10/11/2011 12:30



oui, il faut que j'échète le double, ça tombe bien, c'était un ours allemand cadeaux d'une amie allemande, donc je pourrai le retrouver plus facilement ici qu'en France.


ce que tu dis me fait penser à ce qu'on lit souvent au sujet des doudous: que ce sont les parents qui  sont plus attachés que les enfants eux-même et qu'en demandant "il est où ton doudou,
tu l'as bien là?" on suscite un besoin que l'enfant n'avait pas à ce moment là.


On est dingues...



lulau 09/11/2011 09:52


au final c'est à toi qu'il manque le plus ce doudou ! c'est fou ça !
je me fais tout un monde du fait que n°2 n'ait pas de doudou (ni tétine, ni pouce), perturbée je suis ! pourtant elle vit très bien sans.
quand à n°1, Doudou est toujours là, fidèle au poste toutes les nuits. Elle n'a plus le droit de le sortir depuis au moins deux ans et j'en avais acheté 3 quand j'ai compris que ce serait ce modèle
là. Les 3 sont toujours là, je les change pour les laver, ça ne pose pas de problème. Mais à 6 ans, je me demande quand même si un jour elle va arriver à le lâcher ! En plus malgré l'arrêt de la
tétine à 3 ans et demi, elle continue à têter dans le vide pour s'endormir !
Mais au final si Doudou disparaissait, peut-être que ce ne serait pas si terrible comme ça, quand je vois à quel point les enfants sont adaptables à la lecture de ton texte !


C-cilou 10/11/2011 12:28



C'est vrai que c'est à moi qu'il manque le plus, elle, elle n'en parle plus du tout... Mais il me manque surtout parce que je m'étais dit qu'on on ferait une pièce de musée, qu'elle resortirait
quand elle sera plus grande et qu'on rigolerait de voir à quel point elle l'avait usé et aimé...et là, je me dis que c'est une partie de son enfance qui a disparu avec lui... ça me rend un peu
triste, moi qui suis si attachée aux objets et aux souvenirs...


si n° 1 a encore son doudou à 6 ans et surtout si c'est juste pour s'endormir, je ne trouve pas ça dramatique... un jour elle va finir par trouver ça nul et arrêtera peut-être du jour au
lendemain !



  • : C-cilou et ses loulous
  • C-cilou et ses loulous
  • : Des trucs de Mamans..mais pas seulement !
  • Contact

Soit dit en passant

Je suis de retour... ou pas.

 

 

Rechercher

C'est qui C-cilou?

 

Maman de deux Loulous (4 ans et 20 mois), prof en congé parental, mariée à Monsieur C-cilou.

Je blogue pour répondre à une irrésistible envie de de décrire le quotidien, pour lui donner plus de saveur, le rendre plus rigolo et doux, comme un ourson haribo...et éviter que ma mémoire ne se vide à la vitesse d'un paquet de bonbons ! Je blogue pour prendre du temps pour moi, pour me poser, réfléchir, comprendre, partager.

Depuis Septembre 2011, nous vivons à Berlin (oui, oui, en Allemagne).

Me contacter

C_cilou_loulous@yahoo.fr

je suis une maman bambinou

Suivez-moi sur Hellocoton

Retrouvez C-cilou sur Hellocoton

Bannière

Photos (de gauche à droite) © Tom Kleiner © Utaaah © Klaus Gerhardt

pixelio.de